Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le chef-lieu de la province Cankuzo sans courant électrique depuis près d’un mois

Le chef-lieu de la province Cankuzo dépourvu d’électricité depuis près d’un mois. Une situation décriée par les commerçants de la place qui vivent grâce aux métiers nécessitant l’électricité. Ces derniers demandent aux personnes habilités de trouver solution à ce problème car les pertes enregistrées sont énormes.

Les burundais réfugiés à Lusenda descendent dans les rues pour manifester leurs mécontentements

Manifestation de mécontentement par les réfugiés burundais du camp de Lusenda en République Démocratique du Congo depuis ce Lundi 24 Août. Passés plus de 4 mois sans être restaurés, ces réfugiés burundais demandent au HCR de tout faire afin qu’ils soient assistés en vivres. 

La prostitution, une des scandaleuses options de survie des femmes burundaises réfugiées en RDC menacées de famine

La famine qui menace les réfugiés burundais du camp de Lusenda en République Démocratique du Congo pousse certains d’entre eux à se séparer de leurs familles. Certains parents vont travailler dans des contrées lointaines comme tâcheron. D’autres vont jusqu’à se livrer à la débauche pour subvenir aux besoins des leurs.

Malgré l’exil, Marguerite Barankitse ne fléchit pas dans son action humanitaire

La volonté de briguer un troisième mandat de l’ancien Président du Burundi feu Pierre Nkurunziza a sombré le pays dans une des crises politique, sociale et économique les plus redoutables qu’ait traversé le pays depuis la crise de 1993. Des milliers de burundais impuissants, ont dû quitter leurs familles, leurs biens, d’autres ont vu leurs rêves s’écrouler et le travail de plusieurs années disparaitre d’un claquement de doigt. L’exil a eu raison de certains mais d’autres en ont fait une motivation. C’est le cas de Marguerite Barankitse, une des figures emblématiques du Burundi dans le domaine humanitaire, fondatrice de la maison Shalom. Aujourd’hui exilée au Rwanda, Marguerite nous parle de ses projets.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 484 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech