Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les experts de l’ONU dénoncent l’intensification d’un trafic d’or de la RDC vers le Burundi

Les experts de l’ONU dénoncent l’intensification d’un trafic d’or de la RDC vers le Burundi

Entre décembre 2022 et mars 2023, la contrebande de l'or de la RDC vers le Burundi a généré plus de 450 mille dollars selon les experts des Nations Unies sur la RDC. Ces experts expliquent que le conflit entre le Rwanda et la RDC ont poussé les contrebandiers à changer de destination.

 

Selon le Groupe d’experts onusiens, les tensions actuelles entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda avaient perturbé la route de la contrebande de l’or vers le Rwanda, car les autorités congolaises avaient augmenté le contrôle des biens et des personnes transitant par la frontière. Par conséquent, les contrebandiers, y compris ceux liés aux groupes armés qui contrôlent les sites de production d’or dans les territoires d’Uvira et de Fizi, détournent de plus en plus le transfert illicite de l’or vers le Burundi.

 Le Groupe d’experts dit avoir identifié un homme qui était au cœur des activités du réseau et qui s’est présenté sous différents noms, Célestin Nduwimana ou Gédéon Bigirimana. Il a dit qu’il était agent de renseignement burundais basé à Uvira ou policier burundais détaché à Uvira, où il prétendait assister le contingent burundais de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est. Nduwimana était un intermédiaire clé qui mettait des contrebandiers de la République Démocratique du Congo en contact avec des acheteurs du Burundi selon le Groupe d’experts de l’ONU sur la RDC.

Le Groupe d’experts a confirmé qu’à six reprises au moins, entre décembre 2022 et mars 2023, Nduwimana a facilité l’acheminement d’or pour un total de 11 kg. Les transactions qui ont généré l’équivalent de 455 000 dollars. Selon Nduwimana, les personnes haut placées au sein du gouvernement étaient impliquées dans ce trafic. L’or de la contrebande est acheté par la coopérative Koribikorwa Twikenure Minyago de la commune Bwambarangwe en province Kirundo et la coopérative Dukorere Hamwe Dusoze Ikivi de la commune Isare en province Bujumbura. L’or transporté vers le Burundi provenait des sites miniers de Misisi ou de Nyange, en République Démocratique du Congo.

Dans une lettre adressée au Groupe d’experts en avril 2023, les autorités burundaises ont déclaré que les coopératives susmentionnées  n’étaient pas impliquées dans l’exploitation de l’or de la République Démocratique du Congo et que les personnes identifiées par le Groupe d’experts leur étaient inconnues. Le Groupe d’experts recommande toutefois que le Gouvernement burundais enquête sur les entités et les individus impliqués dans l’exportation frauduleuse d’or de la République démocratique du Congo vers le Burundi, et d’engager des poursuites contre eux le cas échéant.

Mwaro: Une policière  perd  ses dents percutée par  un motard

Mwaro: Une policière perd ses dents percutée par un motard

 Une policière a été blessée par un conducteur de moto-taxi qui l'a heurtée lorsqu'elle tentait de l'arrêter dans la commune Kayokwe, au chef-lieu de la province Mwaro. Trois personnes étaient à bord de cette  moto.

 L’avant midi  de ce mercredi  une policière a été blessée par un  motard  au chef-lieu de la province Mwaro. Le motard l’a heurtée  lorsqu'elle tentait de l'arrêter.  ‘’ La police de roulage a mis une barrière sur la route pour contrôler  les motos. Un conducteur de  moto-taxi  avait deux  autres personnes à bord. Une policière a essayé d’arrêter le motard mais ce dernier a refusé. La policière a tenté de lui barrer la route avec les  fils barbelés et la moto a heurté la policière. Elle a été  blessée et a perdu des dents’’, raconte un témoin oculaire.

Les policiers qui étaient sur place ont tiré sur le motard mais ils l'ont raté selon notre source, qui précise que les balles ont atteint les pneus de la moto. Le conducteur de la moto et ses deux passagers sont tombés mais se sont vite échappés.

La policière blessée elle a été  évacuée vers l’hôpital de Kibumbu

Un militaire Ex-FAB exécuté à son poste de Nyamitanga?

Un militaire Ex-FAB exécuté à son poste de Nyamitanga?

Un militaire Burundais est mort le mercredi 21 juin dans des circonstances obscures. Les informations en provenance de sa famille indiquent qu'avant sa mort, il avait dit aux membres de sa famille qu'il y a des personnes qui cherchaient à lui ôter la vie.

 

La famille de feu Caporal-Chef Dieudonné Ndikumagenge dit avoir été informée du décès du leur le jeudi 22 juin. Selon nos sources, elle a ensuite été appelée à se rendre à la morgue de l’hôpital militaire de Kamenge pour reconnaitre la victime. Là, on leur a signifié que le défunt caporal-chef est mort la veille vers 11 h suite à une explosion de grenade. 

Selon une des sources proches de la famille du défunt, personne ne leur a dit si le caporal-chef Dieudonné Ndikumagenge s’était suicidé ou avait été tué. De plus, lors de l’identification du corps, la famille n’a été autorisée à voir que seulement son visage. ‘’ Dieudonné Ndikumagenge a été grièvement déchiqueté au niveau du ventre.’’ Ont révélé   certains anciens compagnons de lutte du défunt caporal-chef. Selon les proches de la famille, la piste du meurtre leur semble plus plausible d’autant plus que le dimanche précédent sa mort, il avait révélé à sa famille qu’il a échappé de justesse à des personnes qui l’ont abordé à bord d’un bus, lesquelles lui avaient avoué avoir reçu une mission de lui mettre la main dessus coûte que coûte.

Ex-FAB, le caporal-chef Dieudonné Ndikumagenge était affecté au camp militaire de Cibitoke, plus précisément à la position  de Nyamitanga. C’est là même qu’il aurait trouvé la mort.

A propos de cette mort mystérieuse, la rédaction de la RPA a essayé de joindre Floribert BIYEREKE, porte-parole de l’armée burundaise, mais il n’a pas pris notre appel.

La police locale accusée d’extorquer de l’argent

La police locale accusée d’extorquer de l’argent

Les motards et les chauffeurs de véhicules de transport en province Muyinga dénoncent le
comportement de certains responsables de la police dans cette localité. Ils leur font payer
de l’argent sans motif légal. Ils demandent à leurs supérieurs hiérarchiques de suivre de
près cette situation.

Le cas le plus récent date de ce samedi. Les habitants de la province de Muyinga ont vu le
véhicule du commissaire provincial s’arrêter près du parking des motos. A bord du véhicule

se trouvait le responsable de la police de l’air et des frontières. Ce que cette autorité policière
a fait, a choqué la population sur place.
« Au parking des motards, nous avons vu un véhicule de type Pick up immatriculé AA 402,
ceux qui le connaissent disent que c’est le véhicule du commissaire provincial, mais à bord
était le commissaire des migrations, ancienne Police de l’Air, des Frontières et des Etrangers
PAFE, à Muyinga. Les policiers ont sauté brusquement du véhicule. Ils ont saisi toutes les
motos qui étaient sur le parking. Ceux qui donnaient 10 mille ou 20 mille francs étaient
libérés. Ils ont collecté plus de cent mille », raconte un des chauffeurs qui poursuit qu’ « après
cela, ils suivaient les véhicules de transport, les arrêtant et demandant des documents. Ils ont
vu un véhicule qui transportait les matelas, ils l’ont poursuivi, le chauffeur s’est arrêté et leur
a donnés de l’argent ».
Ce qu’a fait cette autorité policière n’est pas une première, regrettent nos sources. Ceux qui en
soufflent le plus, sont les conducteurs de moto. « Cela se produit plusieurs fois. Les motards
sont les plus visés».
Les habitants de la province Muyinga interpellent les supérieurs hiérarchiques de ces policiers
de les redresser car ils soutirent injustement de l’argent à cette population qui peine pour
trouver de quoi nourrir leurs familles.
La rédaction de la RPA n’a pas encore pu joindre le commissaire de police à Muyinga, de
même que le gouverneur de cette province.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1071 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech