Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Traitement cruel des burundaises enceintes par les babembe

Un nombre important de femmes réfugiés du camp de Lusenda en République Démocratique du Congo meurent pendant l’accouchement, d’autres mettent au monde des mort-nés suite au mauvais service des sages-femmes de la communauté de Babembe. Ces derniers accusent les réfugiés burundais de ce camp d’être de mèche avec la communauté des Banyamurenge considérée comme leur pire ennemi.

''Mon mari me battait à longueur de journée''

A 28 ans, J.N a trois enfants. Cette burundaise dit que son mari a été assassiné en 2017 au Burundi alors qu’ils étaient en train de fuir le pays. Selon elle, un autre mari rencontré dans le camp des réfugiés de Nakivale passait des journées à la battre.

Elle a été engrossée par ‘’un ami de sa tante’’

Cette fille affirme qu’elle a été engrossée par un partenaire commercial de sa tante au Burundi. Après avoir refusé d’admettre qu’il était le père de l’enfant, la fille, qui résidait jusqu’ici chez sa tante, a décidé de rejoindre ses parents dans le camp des réfugiés de Nakivale.

Son nouveau mari l’a abandonnée avec une grossesse

Elle tente de survivre avec ses quatre enfants dans le camp de Nakivale en Ouganda depuis 2016. J.K affirme que son second mari est parti sans lui dire au revoir.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 297 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech