Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Bujumbura ou la ville dorénavant masquée

Après le boom des cas positifs à la covid-19, la nouvelle mesure du port obligatoire du masque est une décision qui, semble-t-il, était très attendue par tous les burundais. Est-ce une prise de conscience tardive des burundais ? Un petit tour dans la ville de Bujumbura pour une ambiance très différente de celle à laquelle nous sommes habitués.

Explosion de contamination de la covid-19 au Burundi

Le dernier rapport du ministère de la santé publique est alarmant. Quatorze sur dix-huit provinces du pays sont touchées par la pandémie du corona virus. Et, timidement, le gouvernement commence à sortir du silence et à prendre au sérieux cette pandémie, en exigeant notamment le respect de certains gestes barrières.

Petit à petit, les burundais prennent conscience de l’importance du masque dans la lutte contre la Covid-19

Le port de masque pour tous les conducteurs qui assurent le transport des personnes et des marchandises est obligatoire depuis ce mercredi 13 janvier 2021 en mairie de Bujumbura. Cependant, cette mesure n’a pas été respectée par tous. Certains conducteurs ont travaillé sans masques alors que la mesure a été mise en place par le gouvernement burundais dans le but de lutter  contre la propagation de la Covid-19.

L’hôpital de Gatumba menacé d’effondrement

Le personnel de l’hôpital de la zone Gatumba, en commune Mutimbuzi, de la province Bujumbura plaide pour la délocalisation de cet établissement sanitaire qui est fréquemment victime d’inondations. Hormis des conditions de travail que cette situation impose au personnel soignant, ces derniers craignent un probable  effondrement de ces infrastructures.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 296 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech