Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le monopole du secteur pétrolier revient à Prestige et Regideso.

Les anciens importateurs du carburant semblent être mis sur le banc de touche. Non seulement ils ne reçoivent plus les frais pour importer l’or noir mais aussi les importateurs actuels n’acceptent pas de vendre du carburant à eux et  autres détenteurs de stations-service.

Les sociétés qui importaient le carburant sont au nombre de 7 : Delta, Mogas, BUPP, Interpetrol, Prestige, Yoc et Mrez. Les informations recueillis  auprès des pétroliers font savoir que seule la société Prestige reçoit actuellement des fonds pour l’importation du carburant.

Depuis ce mois d’août, le gouvernement  ne donne les devises qu’à la société Prestige, dans laquelle la première dame Angeline Ndayishimiye aurait des actions, et à la Regideso, la société nationale de distribution d’eau et d’électricité.

Egalement, la société Interpetrol,  hier grand importateur et ayant le monopole du marché depuis plusieurs années  n’est plus subventionnée en devises depuis ce mois d’août.  Le gouvernement aurait demandé à Interpetrol de quitter ce secteur, révèlent  nos sources.

Les importateurs du carburant ne sont  même pas autorisés à acheter le carburant importé par Prestige et la Regideso pour   une distribution en détail  sur leurs stations-services se trouvant un peu partout dans le pays. Ces deux sociétés acceptent de vendre leur carburant uniquement  aux  vendeurs  non- importateurs.

Les enquêtes de la RPA montrent en outre que la grande quantité du carburant importée par Prestige, la société qui appartiendrait à l’épouse du président de la République, est vendue en RDC  avec un grandd bénéfice en dollars.  Les informateurs de la RPA  indiquent que les ¾ de la dernière importation  ont été vendus au pays voisin, la RDC, d’où la pénurie qui persiste malgré l’annonce de l’arrivée au pays du carburant.

Cette pénurie du carburant s’observe dans tout le pays depuis la fin de l’année dernière. Interrogée sur cette situation qui  paralyse  toutes les activités dans le pays, le président Evariste Ndayishimiye a récemment déclaré qu’il prend en ces propres mains cette question pour la résoudre. Depuis, l’importation et la vente du carburant  sont faites par  la Regideso, société étatique qui n’opère pas dans ce secteur pétrolier et Prestige, nouvel entrant dans le secteur et appartenant à l’épouse du président NDAYISHIMIYE.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 430 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech