Un loup dans la bergerie de l’école fondamentale de Kizuga.

Un enseignant de l’école fondamentale de Kizuga en commune Buyengero de la province Rumonge est accusé d’inciter ses élèves à la débauche et à la corruption. Cet éducateur fait échouer les élèves qui refusent de satisfaire  à ses demandes. Ses collègues enseignants demandent aux directeurs de l’enseignement dans cette province  de le punir  exemplairement.

Juvénal NDAYIRAGIJE est le nom de cet enseignant de l’école fondamentale Kizuga en commune Buyengero qui est accusé par les autres enseignants de vouloir soutirer de l’argent à ses élèves et de vouloir  les abuser sexuellement.

Le cas illustratif le plus récent, comme le témoignent ces enseignants, est celui de deux filles de la 8ème année qu’il a voulu faire échouer en modifiant leurs notes dans les cours qu’il dispense mais également dans des cours dispensés par les autres enseignants du simple fait que ces deux élèves ont refusé de satisfaire à ses avances. « Les deux filles élèves de la 8ème année ont été harcelées par cet enseignant qui avait demandé à l’une d’entre elles de lui donner une somme d’argent équivalent au prix d’un casier de bière et à l’autre de coucher avec lui pour qu’il leur donne le questionnaire de l’examen. Ce que ces dernières ont refusé de faire. Par après, elles ont constaté qu’elles avaient de mauvaises notes dans les cours de science que ledit enseignant dispense alors qu’elles avaient réussi les autres examens. Puisqu’il est aussi titulaire de cette classe de 8ème et qu’il peut accéder aux bulletins de ses élèves, l’enseignant a alors pu modifier les résultats de ces deux élèves dans les autres cours et a soustrait plus de 100 points aux deux filles qui ont eu, par conséquent, moins de 50 points dans ses cours », révèle un enseignant.

Les parents de ces deux élèves ont alors soumis le cas directeur de l’enseignement dans la commune Buyengero. Les enseignants ont dû refaire la délibération ce lundi dans le but de rétablir les deux élèves dans leurs droits, ajoute cet enseignant. « Les parents de ces deux élèves ont saisi le directeur communal de l’enseignement. Le directeur de cet établissement n’était pas au courant de cette situation. Le DCE a alors contacté le directeur pour lui dire d’annuler l’affichage des repêchages  pour d’abord  résoudre ce problème. Ils ont alors vérifié les résultats des cours et ont constaté que ces deux élèves avaient effectivement réussi les examens et que c’est leur enseignant qui avait modifié leurs notes. Ce lundi, les enseignants ont dû procéder à une nouvelle délibération pour que ces élèves fassent les repêchages ».

Jusque dans l’après-midi de ce lundi, tous les élèves de cette école fondamentale Kizuga attendaient la deuxième proclamation suite à cette nouvelle délibération. Ces enseignants de l’école fondamentale Kizuga demandent aux autorités en charge de l’éducation en province Rumonge de punir de façon exemplaire Juvénal NDAYIRAGIJE afin d’éradiquer ce mauvais comportement.