Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des restrictions au coronavirus foulées au pied par certains tenanciers

Il s’observe une violation de la mesure prise par le ministère de l’intérieur, concernant la suspension le karaoké dans le but de lutter contre la pandémie de coronavirus. Jusqu’à présent, le karaoké est organisé dans certains bars de la municipalité de Bujumbura.

Le 15 décembre de cette année, le ministère de l’intérieur et de la sécurité publique a pris des mesures visant le renforcement de la lutte contre la propagation de la Covid-19. Entre autres mesures figure l’interdiction formelle des spectacles et de musique. Et même si la menace des sanctions à tout contrevenant  a été évoquée, force est de constaté qu’une semaine après, rien n’a changé. La semaine du 20 au 26 décembre,  des spectacles communément appelés karaoké ont été organisés comme à l’accoutumée au bar Zanzi situé au quartier Asiatique et à l’hôtel Club du lac Tanganyika, tous de la municipalité de Bujumbura. Les mercredi, vendredi et samedi,  les chanteurs se donnaient à fond pour plaire à leurs fans venus nombreux pour se détendre. Certains dansaient, d’autres étaient assis sans se soucier d’observer la mesure de distanciation physique.

Les informations à notre possession indiquent  que des policiers qui viennent pour interrompre ces boîtes de nuit, reçoivent des injonctions par téléphone, et retournent sans rien faire. Même s'ils parviennent à suspendre ces soirées dansantes, cette suspension ne dure que le temps de la rosée.

Du côté des autres bars qui se sont vus refuser la permission d’organiser ces soirées dansantes, la colère gronde et leurs propriétaires dénoncent le deux poids-deux meures et exigent  d’être traités au même pied d’égalité que ceux qui sont restés fonctionnels.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 209 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech