Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Une fille de moins de 15 ans portée disparue depuis 20 jours

Il y a près d’un mois qu’une jeune fille de 14 ans de la zone Buterere est portée disparue. La dernière fois qu’elle a été vue, elle partait pour l’école le 27 juin. Depuis ce jour, personne ne l’a revue. La famille indique qu’elle a cherché partout sans succès et signale que la police ne lui a été d’aucun secours.

Cette jeune fille disparue s’appelle Chadia Nahimana. Elle était élève à l’école Eclairante de Kiyange en zone Buterere. Selon les informations que nous détenons des proches de la famille, après avoir terminé son dernier examen, elle est allée se détendre à la plage baptisée ‘’Black and White’’ avec ses amis. Les autres élèves ont signifié à sa famille qu’ils l’ont vu pour la dernière fois lorsqu’ils se séparaient pour rentrer. Mais Chadia Nahimana n’est pas arrivée à la maison.

Selon les mêmes informations, sa famille a cherché partout mais en vain. Plus tard, la famille a eu des informations selon lesquelles Chadia Nahimana aurait été repérée en compagnie d’un jeune homme du nom d’Abdoul Karim dans le quartier Bukirasazi de la zone Kinama. La famille de la jeune fille disparue a vite alerté la police qui par la suite a arrêté ce jeune homme en date du 4 juillet, pour des raisons d’enquête.

Selon les informations que détient la RPA, ce jeune homme n’a pas tardé dans ce cachot, sa mère ayant donné un pot-de-vin à l’Officier de la police judiciaire prénommé Jésus qui preste à l’ENAPO, lequel était chargé de son dossier. Ce qui a beaucoup surprit la famille de la jeune fille, d’autant plus que ce garçon était leur dernier espoir de retrouver la leur.

Désespérée, la famille indique qu’elle ne sait plus à quel saint se vouer et demande à la justice d’amorcer des enquêtes sur la mère de ce jeune homme, afin qu’Abdoul Karim soit arrêté de nouveau pour pouvoir leur fournir des informations en rapport avec le lieu où on pourrait retrouver Chadia Nahimana.

Nous avons essayé de joindre Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police nationale, et il nous a raccroché au nez trois fois de suite.                                               

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 193 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech