Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un cadre du CNL à Rusaka porté disparu depuis plus d’une semaine

Les membres de la famille de Salvator Budigoma, secrétaire du parti CNL en commune Rusaka de la province Mwaro, demandent d’être informés sur le lieu de détention de ce dernier. Depuis son arrestation par le service national de renseignements à Mwaro, personne n’a jusqu’à présent aucune nouvelle de lui.

En date du 06 avril 2021, le lendemain d’une attaque qui a été perpétrée au domicile du président du parti CNDD-FDD en province Mwaro, la police s’est introduite au domicile de Salvator Budigoma secrétaire du parti CNL en commune Rusaka pour l’arrêter. Selon ses proches, Budigoma était déjà parti pour vaquer à ses occupations. L’officier de Police Judiciaire y a laissé une convocation.

Vers 10 heures le même jour, Budigoma s’est rendu lui-même à la police judiciaire et il a été conduit manu militari au cachot de la police. Selon nos sources, Salvator Budigoma a par après été sorti du cachot par Gérarl Ndayisenga, responsable du Service National des Renseignements qui l’a conduit dans un endroit jusque-là inconnu.    

‘’Ces policiers ont laissé une convocation à son domicile. Puisqu’il ne s’accusait de rien, il s’est présenté lui-même à la police vers 10 heures et ils l’ont arrêté. Aux environs de 13 heures, il a été embarqué dans un véhicule du service de renseignement à Mwaro. Depuis ce jour, on n’a aucune trace de lui. ‘’Révèle un des proches de la victime.

Les proches de Salvator Budigoma indiquent qu’ils ont cherché le leur dans différents cachots de cette province mais sans succès. D’après certaines informations, il aurait été transféré dans les cachots du service national de renseignements à Bujumbura. La famille de Budigoma craint pour la sécurité de ce dernier surtout qu’il était sous les menaces du nommé Athanase Mpawenayo, secrétaire du parti au pouvoir en province Mwaro.

La famille de Salvator Budigoma plaide pour la libération de ce dernier car il n’a commis aucune infraction. A ce propos, la rédaction de la RPA a essayé de joindre Gérard Ndayisenga secrétaire du parti CNDD-FDD en province Mwaro mais sans y parvenir. 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 404 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech