Une explosion d’une bonbonne à souder fait deux blessés graves au camp de réfugiés de Nduta.

Explosion   ce  dimanche d’une bonbonne  à souder au camp de  Nduta en Tanzanie. Bilan deux blessés graves. L’accident est survenu au moment où un des réfugiés tentait de souder en cachète son vélo. Pour les réfugiés, il s’agit d’une des conséquences des mesures interdisant toute activité génératrice de revenus.

Vers midi de ce dimanche, la zone 5 du camp de Nduta en Tanzanie a été secouée par une forte explosion. C’était une bonbonne à souder qui venait d’exploser.  Deux personnes ont été grièvement blessées comme le témoigne ce réfugié  sur place. « C’était  dans une famille où on était  en train de faire la soudure à l’aide d’une bonbonne. Cette dernière a explosée. Une personne a été grièvement blessée au niveau de la tête et une autre a été amputée d’une jambe. L’ambulance de l’ONG Médecin Sans Frontière les a évacués ».

Les réfugiés  considèrent que cet incident est une des conséquences des mesures interdisant aux réfugiés de faire tout travail qui rapporterait de l’argent. « C’est une des répercussions de la fermeture des marchés puisque même si on leur a empêché  de travailler, ils ne peuvent pas tous se résigner. Ils ont le matériel chez eux  et ils l’utilisent en clandestinité.  Des fois même à l’intérieur des maisons. Voilà alors que ça commence à faire de victimes dans les  familles », ajoute notre source.

Selon des informations  recueillies sur place, de telles bouteilles à gaz sont nombreuses au camp de NDUTA. Elles sont conservées dans des  maisons très exiguës et leurs propriétaires en ignorent les dangers.