Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

L’exploitation des enfants fait toujours parler d’elle au Burundi

L’emploie des enfants en bas âge s’observe encore au Burundi. La plupart du temps, il s’agit des enfants qui ont abandonné l’école pour aller travailler suite à la pauvreté de leurs familles.

La pauvreté des familles est la principale cause qui pousse ces enfants à abandonner les écoles. Ils quittent alors leurs familles pour aller gagner leur vie en travaillant au lac Tanganyika.

‘’ Sur le lac Tanganyika, surtout à l’endroit où on fait de la pêche, on y trouve beaucoup d’enfants. Il y a ceux qui ont abandonné l’école, ceux qui ne trouvent pas de quoi manger chez eux et qui préfèrent aller faire de la pêche pour survivre.’’ Révèle un des riverains du lac Tanganyika.

Ces enfants ont moins de 15 ans. Un habitant qui s’est entretenu avec la RPA indique que certains d’entre eux travaillent pour avoir de quoi manger. Les autres font des travaux difficiles pour leur âge.

‘’ Ces enfants ont l’âge compris entre 7 et 12 ans. Ceux qui ont 7 ans nettoient les pirogues lorsque les pêcheurs rentrent de la pêche, juste pour avoir de quoi manger. Un autre groupe est formé pour être pêcheur malgré leur âge. Ce sont ceux qui ont 12 ans. D’autres enfants aident les gens qui préparent la nourriture des pêcheurs. ‘’ Témoigne notre source.

Chaque pirogue emploie au moins deux enfants. Selon un habitant de la localité, entre 200 et 400 enfants travaillent dans ce port de pêche car, selon la quantité de poissons, il peut y avoir plus de 100 pirogues

Les habitants vivant à proximité du lac Tanganyika demandent aux organisations des droits de l’enfant de leur venir en aide car ces enfants représentent le futur du pays.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 228 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech