Du favoritisme dans le marquage des maisons anarchiques à Nyakabiga.

Les habitants du quartier Nyakabiga 3 de la zone urbaine Nyakabiga  dénoncent le favoritisme  caractérisé par l’équipe  qui marque les constructions anarchiques à démolir. De plus, ils affirment que les membres de ladite équipe  ne sont pas compétents pour ce travail.

Dans le processus de marquer les maisons anarchique à démolir au quartier Nyakabiga 3, les habitants de ce quartier indiquent que ceux qui sont en train de faire ce travail pratique du favoritisme. Ils marquent les maisons suivant les fonctions des gens selon cet habitant de Nyakabiga. « Sur la 6ème avenue  tout près de la 7ème avenue,il y a une pharmacie et une alimentation du ministre de l’intérieur, Gervais NDIRAKOBUCA .Tous ce bâtiments étaient parmi ceux qui devraient être détruis. Mais,  ce qui est étonnant est qu’on les a sauté .Ils sont allés marquer les maisons se trouvant à la 5ème  avenue. Cela est une injustice notoire qu’il faut dénoncer ». 

Au lieu de confier cette activité aux agents compétents, ces habitants de Nyakabiga 3 indiquent qu’elle est en train d’être menée par les administratifs à la base et qu’ils ne le font pas convenablement. « Il y a une chose qui nous a beaucoup étonnés. Hier, nous avons vu les chefs des dix maisons, le chef du quartier ainsi que le chef de zone en train de procéder à cette activité de marquage. Ce qui nous surpris est que le chef de zone ordonnes à ses subordonnés de marquer les maisons  sans même prendre des mesures.  Normalement,  ce sont les agents du ministère qui doivent prendre ces mesures », s’étonne notre source.

Ces habitants de Nyakabiga 3 demandent que ce travail soit mené par des agents compétents et pour tous sans distinction aucune.

La destruction volontaire des maisons anarchiques va prendre fin à la fin de ce mois selon le ministère de l’intérieur, de la sécurité et du développement communal.