Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le pouvoir de Bujumbura continue à vouloir saboter la RPA par tous les moyens

novembre 23, 2016 0 3108
Rate this item
(0 votes)
Des tentatives de sabotage visant la déstabilisation sinon la neutralisation complète de la Radio Publique Africaine sobservent encore. Des vols organisés du matériel de la RPA ou encore du piratage informatique sont des signes de ces manœuvres. La Direction de la RPA soupçonne le pouvoir de Bujumbura d'être l'instigateur de ces manœuvres.
 
Plus d'une année après que la Radio Publique Africaine ait été incendiée par le pouvoir de Bujumbura, la RPA s'est débattue pour se reconstituer tant matériellement que techniquement afin de mener sa mission indéfectible de satisfaire ses auditeurs ; malgré l'exil forcé de plusieurs de ses journalistes.
 
Ceci étant, des signes prouvent que jusqu'à l'heure actuelle, des individus cherchent encore à saboter ses émissions.
 
Le 24 octobre dernier, un document a été dérobé à un journaliste de la RPA, lequel document faisait partie des éléments constitués par la radio sur le dossier de l'achat illicite du jet présidentiel qui n'a jamais atterri à Bujumbura. Pourtant, cela n'a pas empêché la diffusion du dossier complet de ce vol au sommet de l'Etat à travers le Magazine "Humura Burundi" de la RPA. 
 
Le lendemain, en date du 25 octobre, l'ordinateur-portable du même journaliste a été volé ainsi qu'un téléphone de service.
 
Les tentatives de sabotage ne s'arrêtent pas là. Ces derniers-jours, la Direction de la RPA a consentie avec son personnel d'améliorer les techniques et prestations pour voir comment les émissions de la Radio Publique Africaine puissent atteindre plus d'auditeurs tant au Burundi qu'à l'étranger.
 
Quelques jours après, ce lundi 21 novembre, le site web de la Radio Publique Africaine (www.rpa.bi) a été piraté. Il n'était plus possible de poster des informations sur le site, ni pour les lecteurs d'y avoir accès. 
 
La Direction de la Radio Publique Africaine soupçonne le pouvoir de Bujumbura qui exploite certains individus dans le but de saboter, si possible « anéantir à jamais la RPA ». Le même pouvoir en place a tenté plus d'une fois de détruire la radio.
 
« L'instrumentation de certains membres du personnel de la Radio Publique Africaine pour faciliter la déstabilisation de cette station est une des manœuvres utilisées », explique la direction. Certains anciens de la RPA ont par ailleurs été embauchés dans des postes de l'Etat.
 
La saisie illégale d'un nombre important de véhicules de la RPA par le Commissaire Désiré Uwamahoro, à l'époque commandant de la Brigade anti-émeute, est aussi une tentative de déstabilisation à tenir en compte, poursuit la Direction de la RPA. 
 
La Direction de la Radio Publique Africaine rassure cependant ses auditeurs et lecteurs qu'avec l'appui de ses techniciens partenaires, toutes ces manuvres ont été déjouées. 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 279 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech