Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Une pratique en trainée de poudre au sein de la police.

Certains conducteurs de véhicules s'insurgent contre la pratique d’enlever les plaques d'immatriculation sur fond d'accusation de mauvais parking devenue monnaie courante des policiers. Non seulement cette punition ne figure nulle part dans la loi burundaise mais également les policiers ne déclarent pas leurs identités et finissent par perdre ces plaques.

Ces conducteurs de véhicules s’étonnent de voir se répandre la pratique d'enlever les plaques d'immatriculation comme si c'est un ordre qui leur a été donné. En plus de  la ville de Bujumbura, la pratique s'observe aussi dans certaines provinces de l'intérieur du pays.

Les policiers circulent dans les rues avec des tournes vis et enlèvent les plaques d'immatriculation de tous les véhicules qui, selon eux, ont fait un mauvais parking. Une des victimes de ce forfait qui a témoigné à la Rpa dit qu'il avait garé  sa voiture devant un magasin. À la sortie, il dit avoir remarqué que son véhicule n'avait plus de plaque d'immatriculation. Pour la récupérer, il a eu des soucis parce que les policiers qui l'avaient arraché n'avaient pas décliné leur identité.

Ces policiers exigent toujours des pots de vin pour remettre les plaques d’immatriculation, témoignent nos sources qui demandent que cette pratique soit combattue car contraire à la loi.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 211 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech