Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Inertie des autorités de Kayokwe dans le contrôle des prix des produits Brarudi.

Certains habitants de la commune Kayokwe en province de Mwaro dénoncent la négligence des autorités administratives dans le contrôle du respect des prix des produits Brarudi. Les prix de ces produits restent élevés aussi bien en période de pénurie qu’en période d’abondance. 

Une somme comprise entre 200 et 500Fbu, tel est le montant majoré  sur les prix officiels des produits Brarudi, révèlent  certains habitants de la commune Kayokwe aussi bien en période de pénurie qu’en période d’abondance.  Ces habitants font savoir que les administratifs s’étaient levés, il y a quelques jours, pour contrôler le respect des prix et avaient sanctionné les commerçants qui ne respectaient pas les prix. Mais actuellement, aucun contrôle n’est effectué par ces administratifs.  « Durant les fêtes de fin d’année, le conseiller de l’administrateur a infligé des amendes aux commerçants qui spéculaient sur les prix. Mais actuellement, les administratifs n’opèrent plus ce genre de contrôle. L’habitude de spéculer sur les prix de ces produits s’est installée. Certains commerçants s’approvisionnent au niveau du dépôt.  Mais, cela ne les empêche de monter les prix », a dit un habitant.

Pour les habitants de la commune de Kayokwe, ces administratifs négligent le contrôle du respect des prix  parce qu’ils tirent  profit dans cette spéculation.  « L’administration semble ne pas vouloir agir parce qu’elle est complice  des commerçants spéculateurs. Si l’administration ne se lève pas pour punir ceux qui ne respectent pas les prix officiels comme elle l’avait fait durant les fêtes de fin d’année, c’est le citoyen lambda qui va continuer à subir des vols. Les commerçants ont presque déjà légalisé cette spéculation », ajoute un autre habitant.

A ce propos, la rédaction de la RPA a essayé de joindre par télephone l’administratrice de la commune Kayokwe , Honorée Hatungimana,  mais sans succès.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 365 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech