Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

GITEGA : Les veilleurs du centre multidimensionnel impayés depuis plus de trois ans

GITEGA : Les veilleurs du centre multidimensionnel impayés depuis plus de trois ans

Les gardiens  du centre multidimensionnel de Gitega réclament les salaires  de trois ans et 7 mois. Des réclamations  ont été déjà  faites  à plusieurs reprises auprès du ministère des droits de l’homme, de la solidarité nationale et de la promotion du genre sans aucune suite favorable.

Ce centre multidimensionnel de Gitega fut appelé centre de développement familial et est sous la tutelle du ministère des droits de l’homme, de la solidarité nationale et de la promotion du genre. Ce centre fonctionnait comme un hôtel et offrait de multiples services notamment l’accueil des conférenciers, la restauration et l’hébergement des visiteurs.  

Selon les informations recueillies auprès de ses anciens employés, le centre multidimensionnel de Gitega est tombé en faillite à cause de l’émergence de beaux  hôtels dans la ville de Gitega, la capitale politique.

Depuis lors, ce centre a commencé à perdre petit à petit sa clientèle jusqu’à ce qu’il soit incapable de payer son personnel. La pandémie Covid 19 a aggravé la situation car, le centre  a été transformé en centre d’isolement pour des gens testés positifs au corona virus. C’est ainsi que certains de ses  employés ont décidé de plier bagages sauf  trois sentinelles.

‘’ Les autres employés sont partis sauf les trois sentinelles qui  sont obligés de rester craignant d’éventuels bandits qui pourraient  voler le matériel qui s’y trouve’’, explique un des anciens employés du centre qui ajoute que ‘’C’est triste d’entendre que le ministère de tutelle aide les gens en difficulté oubliant ses employés toujours au service et qui ne sont pas rémunérés depuis maintenant 3ans et 7 mois.’’

Selon toujours les anciens employés du centre multidimensionnel de Gitega (centre du pays), leurs trois anciens collègues ont présenté leurs cas  au gouverneur de la province de Gitega ainsi qu’à la ministre de la solidarité nationale et des affaires sociales mais n’ont eu aucune suite. Jusqu’à ce 08 août 2023, les deux autorités Imelde Sabushimike, ministre de la solidarité nationale et Venant Manirambona, gouverneur de Gitega  ne s’étaient pas encore exprimées sur le dossier.

En poste à ce centre, les trois sentinelles se nourrissent difficilement. Selon des sources locales, ils doivent attendre que leurs familles  ou amis  leur apportent à manger.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 223 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech