Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Envolée de cas de Covid-19 au Burundi.

La contamination à la Covid-19 prend un élan de plus en plus inquiétant depuis le mois de mars 2021. Le  manque de suivi des malades par le ministère de la santé et le comportement irresponsable des malades sont les principales causes citées par le personnel de santé.

713 personnes ont été testées positives  au coronavirus dans une période de 28 jours, du 10 mars au 09 Avril. Ces statistiques sont du ministère de la santé qui souligne aussi que la contamination est à plus de 92 % locale.

Les sources de la RPA parmi les agents de santé affectés au programme de lutte contre la pandémie, lient cette grande contamination à la politique d’auto confinement des malades initiée il y a un peu plus d’un mois.

‘’ Depuis la fermeture du site de l’hôtel source du Nil, les cas ont fortement augmenté. Le confinement des malades  dans ce site aidait  beaucoup.’’

L’origine de cette forte augmentation de cas positifs serait le non-respect, par les renvoyés pour se confiner chez eux, des directives des agents de santé. Qui plus est, poursuivent les mêmes sources, plusieurs de ces malades ne bénéficient d’aucun suivi de la part du  ministère de la santé.

‘’ Actuellement, plusieurs  malades de Covid-19 sont renvoyés chez eux, soi-disant pour un auto-confinement. Mais le constat est qu’ils ne le font pas. Même le ministère de la santé ne suit pas pour contrôler. La plupart d’ailleurs, au lieu de se confiner,  continuent à circuler et sans porter de masque.’’ Regrettent les mêmes sources.

En plus de ce comportement irresponsable, certains  malades  ne prennent pas les médicaments comme il  fallait.

’Ils ne respectent pas nos prescriptions. Certains  continuent à boire de l’alcool tout en prenant les médicaments. Tout cela contribue à l’augmentation des cas de contamination.’’

Jusqu’au 09 Avril, le ministère de la santé parlait de 220 cas actifs sous suivi médical, dont 159 pris en charge à domicile. Les sources de la RPA du secteur de la santé, elles,  révèlent que, malgré le discours banalisant des autorités du pays, la propagation du  corona virus  a déjà atteint un taux inquiétant dans le pays et toutes les catégories de burundais sont déjà atteintes, du citoyen lamda aux cadres des différents secteurs du pays dont ceux de la présidence de la République.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 439 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech