Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Retard de la distribution de l’engrais chimique FOMI dans les communes de la province Gitega.

La majorité des agriculteurs de la province Gitega n’a jusqu’à présent pas encore procéder  au semi à cause de l’engrais  organique FOMI qui tarde à venir. Ces agriculteurs craignent la famine si le problème n’est pas résolu  dans les meilleurs délais.  

 

Les agriculteurs qui se plaignent de la carence d'engrais FOMI sont originaires des communes Makebuko, Bukirasazi et Itaba. Ils ont payé l’argent qui restait pour bénéficier de cet engrais le 31 janvier. Pour un sac d’engrais de 25 kilogrammes, ils ont payé 29000 francs. Après 4 semaines de  leur paiement, l’engrais tarde toujours à venir. « Il n’y a pas d'engrais. Tous les jours, nous attendons depuis le matin au hangar des engrais mais on ne trouve rien. Nous avons des semences mais le problème c’est l’engrais. Nous avons déjà payé tout l’argentl il y a 4 semaines », se plaint un agriculteur.

Ces agriculteurs craignent que ce retard puisse perturber la saison culturale et par conséquent entraîner la famine. « Nous sommes en pleine saison culturale B et on n’a pas encore semé le haricot. Nous risquons de mourir de faim. Si nous n’avons pas d'engrais FOMI, c’est un problème. Nous n’allons pas récolter. Nous avons arrêté de cultiver », craint un agriculteur.

 

Ces agriculteurs demandent aux autorités habilitées de régler ce problème le plus tôt possible.

Le manque d’engrais de l'usine FOMI est aussi signalé dans d'autres communes de la province Gitega.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 201 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech