Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La pénurie du carburant en mairie de Bujumbura reste un casse- tête.

A toutes les stations où est passé le reporter de la RPA, il n’y avait pas d’essence tandis que les véhicules et les motos faisaient de longues files d’attente devant ces stations.

Selon certains chauffeurs des véhicules et conducteurs des motos en mairie de Bujumbura que nous nous sommes entretenus, si rien n’est fait dans l’immédiat pour trouver une solution à la pénurie du carburant, ils vont avoir des problèmes sérieux. A toutes les stations où ils se rendent pour s’approvisionner, il n’y a pas de carburant. « Nous  avons beaucoup entendu via les médias dont les radios et les réseaux sociaux que le carburant est arrivé au pays et que c’est fini les problèmes en rapport avec la pénurie du carburant. Mais, sachez qu’il n’y avait aucune goute de carburant à toutes les stations  où je suis passé. Nous galérons et c’est très dommage », a déclaré une source.

De longues files d’attente de  véhicules et de motos s’observaient devant toutes les stations- service se trouvant  dans cette capitale économique. Selon notre source, le carburant n’est disponible qu’au marché noir à un prix exorbitant. « Un 1,5 litres s’achète entre treize et quinze mille au marché noir. On l’achète parce on n’a pas d’autres choix », a révélé un chauffeur.

Suite à cette pénurie, la rédaction a essayé de contacter les chargés de la communication à la Regideso pour s’informer sur carburant importé par cette société mais sans succès.

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 130 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech