Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Des dizaines de millions de dollars engloutis par un cyclone humain

Des dizaines de  millions de dollars engloutis par un cyclone humain

Les distributions frauduleuses des devises à la Banque de la République du Burundi ne cessent de faire parler d’elles. Après le scandale révélé au mois de Février 2023 par la RPA concernant plus de 120 millions de dollars américains sortis frauduleusement de la banque centrale à destination d’une banque Kenyane, de nouvelles informations révèlent qu’une partie de ces montants colossaux, 27 millions de dollars américains, s’est volatilisée. Le patron du Service National des Renseignements, le Général Ildephonse Habarurema et l’ancien gouverneur de la BRB, Dieudonné Murengerantwari, seraient les seuls à connaître ce mystère.

 Cette question de détournement de millions de dollars ressemble à une boîte de pandore. Tenez. En Décembre 2022, 60 millions de dollars américains ont été transférés par la Banque Centrale BRB vers une banque commerciale Kenyane. ‘’Ces montants ont transité sur les comptes de la compagnie pétrolière dénommée PRESTIGE appartenant à un ressortissant rwandais du nom de Bonaventure Hakizimana,  une compagnie dans laquelle Angéline Ndayishimiye, première dame du Burundi, serait actionnaire.’’ Révèlent nos sources.

Quelques mois après, plus précisément au mois de février 2023, un autre montant de 63 millions de dollars américains a été décaissé dans les mêmes circonstances, ramenant ainsi à 123 millions de dollars la somme détournée en l’espace de 3 mois seulement, et ce dans un pays où les devises font cruellement défaut alors que les agents de la BRB n’ont pas cessé de tirer sur la sonnette d’alarme.

Après enquêtes, la RPA a découvert que l’ordre de décaisser cet argent émanait directement du Général Ildephonse Habarurema, Directeur Général du Service National des Renseignements Burundais. Interrogé avant de débloquer ces fonds, ce dernier aurait évoqué le ‘’secret défense’’ et aurait affirmé que l’ordre émanerait du Président Ndayishimiye en personne. Ce qui a suscité une mésentente au sein des ténors du parti CNDD-FDD jusqu’à mettre sur place une commission chargée d’enquêter sur ce détournement.

Selon des sources dignes de foi au sein du ministère des finances, les enquêteurs ont découvert un autre trou de 27 millions de dollars, c’est-à-dire à peu près 80 milliards de francs burundais, qui sont cette fois-ci sans aucune trace. ‘’La commission a déjà remis son rapport au Président Ndayishimiye et ce dernier a demandé au Général Ildephonse Habarurema de s’expliquer là-dessus.’’ Affirment nos sources au sein du bureau de la Présidence de la République.

Pourtant, ces explications se font toujours  attendre. Et la question que se posent plus d’un est de savoir si le Général Ildephonse Habarurema, eu égard du partenariat PRESTIGE-PREMIERE DAME,  a réellement agit sur ordre du Président Ndayishimiye ou sur son propre compte.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 150 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech