Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

A Ruyigi, le carburant est devenu casse tête.

A Ruyigi, un litre de carburant coûte 11 mille francs au marché noir. Par conséquent, le prix du ticket de transport est passé du simple au double tandis que les denrées alimentaires et autres marchandises en provenance des autres provinces sont devenues chères.

Depuis deux mois, les cinq stations-services que compte la province de Ruyigi sont à sec. Selon notre, une fois disponible, le carburant est essentiellement servi aux seules autorités provinciales et ne dure que le temps de la rosée. « Chacun se débrouille pour avoir du carburant. S’il est disponible à la pompe, le prix reste le même. En cas de pénurie, la bouteille de 1,5 litres coûte 11milles francs », révèle notre source.

Cette pénurie du carburant a entrainé la hausse du prix du ticket de transport pour les passagers et les marchandises. A titre illustratif, de Ruyigi vers Gitega le ticket est passé de 5 mille à 10 mille francs. De leur côté, les commerçants ont revu à la hausse les prix des marchandises comme le souligne notre source. « Les problèmes qui en découlent sont énormes. La majorité de commerçants de Ruyigi s’approvisionnent en province de Ngozi notamment pour les habits et autres marchandises. Un pantalon qui coûtait 25 milles francs coûte actuellement entre 40 et 45 mille francs suite à la hausse du prix du carburant. Ceux qui s’approvisionnaient à Gitega sans pour autant se rendre à Ngozi, le ticket est passé de 5 mille à 10 mille francs. Par conséquent, l’article qu’il vendait à 30 mille se vend entre 35 et 40 mille francs ».

 Les habitants de la province de Ruyigi plaident pour la disponibilité du carburant quel qu’en soit le prix.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 284 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech