Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Burundi : Le gouvernement Ndayishimiye appelé à tirer d’affaire la journaliste Floriane Irangabiye

Burundi : Le gouvernement Ndayishimiye appelé à tirer d’affaire la journaliste Floriane Irangabiye

L’Institut International de la Presse condamne l’arrestation et la détention prolongée de la journaliste burundaise Floriane Irangabiye, détenue depuis plus de deux mois en l’absence de charges formelles. A travers un article publié ce  mardi 22 novembre 2022, ce réseau global de journalistes demande aux autorités burundaises de libérer dans l'immédiat cette journaliste, qu’il juge victime d'avoir simplement vécu  au  Rwanda.

 "Nous appelons les autorités burundaises à libérer immédiatement Floriane Irangabiye et à lui permettre de retrouver sa famille", a déclaré le directeur adjoint de l'IPI Global Network, Scott Griffen. Cité dans l’article publié ce 22 Novembre 2022 par les journalistes réunis au sein de ce réseau mondial, Scott Griffen souligne également que « le Burundi devrait couper court au harcèlement dont sont victimes les voix critiques, respecter la liberté de la presse comme condition sine qua non de la démocratie et permettre aux journalistes et aux médias de faire leur travail sans crainte de représailles ».

Une journaliste détenue sans charges pénales.

« Malgré la détention de Floriane Irangabiye depuis plus de deux mois, aucune accusation officielle n'a été jusqu'à présent  portée contre la journaliste », rappelle IPI Global Network. De ce fait,  ce réseau mondial pour la liberté de la presse estime que « l’arrestation et la détention prolongée de Floriane Irangabiye sont liées à son travail au sein des médias ».

Une affaire susceptible d’être instrumentalisée par Gitega.

 « Le procès de Floriane Irangabiye risque d'être politisé par l’Etat du Burundi », craint l’Institut International de la Presse se basant sur des déclarations d’un journaliste burundais sous couvert d'anonymat. Selon toujours ce professionnel des medias, « Floriane Irangabiye risque d'être frappée de lourdes peines car, les personnes vivant au Rwanda, pays voisin du Burundi, sont considérés comme des opposants », cite l’Institut International de la Presse.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 468 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech