Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Gihanga : Le responsable communal des imbonerakure sème la terreur

Gihanga : Le responsable communal des imbonerakure  sème la terreur

Le chef de la ligue des jeunes du parti au pouvoir, les imbonerakure, dans la commune Gihanga de la province Bubanza est dénoncé par les habitants de la commune. Il  fait la pluie et le beau temps. Non seulement il est dénoncé pour ses actes de persécution mais aussi il est reproché de vol dans les ménages.

Olivier Nahimana, c’est le nom de ce chef des imbonerakure de Gihanga. C’est un  enseignant à  l’école fondamentale de Kagwena 2 de la même  commune Gihanga. Natif de la colline Kagwema, il est connu  pour ses actes de la persécution de la population.

 « Olivier Nahimana  a un groupe d’imbonerakure qui assure la garde de son domicile et un autre groupe assure sa sécurité. La nuit, ils entrent dans  des ménages  disant venir faire des fouilles. S’ils trouvent un objet intéressant, ils le prennent et celui qui ose réclamer est sérieusement  tabassé. » Témoigne une source de la colline de Kagwema.

Parmi ces imbonerakure qui assurent la sécurité d’Olivier Nahimana, les habitants de Kagwema citent un policier en formation  nommé  Egide Ininahazwe. Il suit une formation  à l’école  des sous-officiers de police de Muramvya. Il rejoint le groupe ses jours de congé.

A part ces vols, Olivier Nahimana et son team violentent les gens qu’ils croisent la nuit.

 « Ils passent toute la nuit à faire des patrouilles  et  frappent  des gens qu’ils croisent  sur le chemin. Mercredi passé, le 20 mars,  ils ont tabassé deux hommes qu’ils ont croisés vers 21 heures alors qu’il n y a aucune mesure interdisant la circulation nocturne ou même instaurant un  couvre-feu. » Ajoute une autre source de la localité.           

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre ce  responsable  des  imbonerakure  à  Gihanga, Olivier Nahimana, ni  Léopold Ndayisaba, l’administrateur de la commune   Gihanga.

Olivier Nahimana,  responsable des jeunes du parti présidentiel en commune Gihanga est aussi accusé d’avoir trempé dans des cas d’enlèvements des militants du parti CNL, dans différentes localités de la commune  Gihanga.  En 2018, il a participé à l’arrestation d’un surnommé Ecomogue et très récemment vers la fin du mois de février cette année 2024, Olivier Nahimana a prticipé à l’arrestation de David Bamporiki. Les deux sont tous de la colline Kagwema et restent introuvables jusqu’à ce jour.

 

...............................

Photo: Olivier Nahimana, le responsable des imbonerakure  de la commune Gihanga

 

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 247 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech