Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un taximan retrouvé mort après sa disparition

Un corps d’un homme a été découvert ce mercredi matin derrière les enceintes de l’université du Burundi, tout près du quartier Nyakabiga. En état de décomposition, les circonstances de sa mort et l’endroit où il a été tué ne sont pas connus.

La victime s’appelait Claver Ndagijimana. Selon nos sources à Nyakabiga, quartier près duquel son corps a été découvert, la victime était couverte d’herbes et a été découverte par des passants aux environs de 10 heures.

Les mêmes sources révèlent que la victime était déjà en état de décomposition. ‘’ La victime était un taximan. Son corps était déjà en décomposition. A l’évidence, ceux qui l’ont tué l’ont frappé avec un objet métallique car sa tête était très amochée.’’

La victime travaillait comme chauffeur de taxi et se garait souvent à Bwiza, à l’endroit communément appelé 5/5. Nos sources en zone Bwiza révèlent que Claver Ndagijimana était porté disparu depuis le 14 août 2020. Les informations en possession de la RPA indiquent que l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications du Burundi, ARCT en sigle, a fait savoir que la dernière personne qui a communiqué par téléphone avec le disparu se trouvait à Mabanda dans la province Makamba.

Les autorités locales, y compris Eric Manirakiza, le chef de zone Nyakabiga, se sont rendus sur place et ont décidé de l’enterrer, ce qui a suscité une vive discussion entre elles et la famille du défunt qui s’y est catégoriquement opposée.

Pierre-Claver Ndagijimana habitait à Ruziba en zone Kanyosha. Il laisse une veuve et deux enfants.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 190 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech