Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le climat d’hostilité entre le Red-Tabara et l’armée régulière se poursuit

Des crépitements d’armes se sont fait entendre ce mardi 25 août 2020 dans la localité appelée Ku Nyoni se trouvant sur la frontière entre la commune de Mugamba de la province Bururi et celle de Burambi de la province Rumonge. Les informations sur place indiquent que les militaires burundais échangeaient des coups de feu avec les rebelles du mouvement Red-Tabara. Les dégâts ne sont pas encore connus.

Ces affrontements entre les rebelles du mouvement Red-Tabara et les forces de l’ordre burundaises ont eu lieu vers 3 heures du matin dans la localité dite Ku Nyoni située sur la frontière entre les communes Mugamba et Burambi respectivement des provinces Bururi et Rumonge. Les informations en provenance de cette localité révèlent que les protagonistes ont échangé des coups de feu au niveau du domicile d’un certain Gilbert. ‘’ Ils ont défoncé la porte de la maison d’un certain Gilbert et ont volé des objets ménagers, tel que les casseroles, les boissons et les vivres. La population a alerté et par la suite, les rebelles ont pris fuite vers la direction de Gisenyi.’’ Témoigne un des citoyens de la place.

Selon la population locale, deux Imbonerakure et un militaire auraient perdu la vie au cours de ces affrontements. Les mêmes informations précisent que les rebelles ont par après libéré deux personnes qu’ils avaient pris en otage avant de se replier vers la commune Buyengero. ‘’ Les personnes qu’ils avaient prises en otage pour les aider à transporter ces biens volés ont par la suite été relâchées. Ces rebelles ont alors continué vers Buyengero.’’

Ces affrontements entre le mouvement Red-Tabara et l’armée burundaise surviennent après ceux de dimanche dernier dans la zone Gahuni, commune Bugarama de la province Rumonge.

Jusqu’aujourd’hui, aucune autorité burundaise, y compris les deux ministres ayant l’armée et la sécurité dans leurs attributions, ne s’est déjà exprimée.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 210 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech