Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 7 Septembre 2020

Sécurité :

-5 personnes ont été arrêtées ce lundi sur la colline Gisagazuba, zone Maramvya, commune Burambi, province Rumonge après l’attaque d’un groupe rebelle ce dimanche dans cette localité qui a coûté la vie à 5 personnes dont Léonidas Niyubahe, responsable local des Imbonerakure. (Source : SOS Médias Burundi)   

Droits de l’homme :

-128 personnes tuées, 80 cas d’arrestation arbitrairement et 20 cas d’abus sexuel constitue le bilan des deux derniers mois (juillet et d’août 2020) dressé par la ligue Iteka. Anschaire Nikoyagize, président de cette organisation demande au gouvernement de sortir de son silence pour traduire les auteurs en justice. (Source : Radio Inzamba)

Justice :

-Les juges de la Cour d’Appel de Ntahangwa prévoient un arrêt de travail une fois les Imbonerakure de Kinama qui se sont attaqués à une équipe de leurs collègues ne sont pas arrêtés. Pour rappel, trois magistrats ont été attaqués lors d’une descente sur une parcelle litigieuse située dans le quartier de Kinama en Mairie de Bujumbura. (Source : Télé Renaissance)

Santé :

-Le ministère de la santé publique a indiqué dans son rapport de ce lundi avoir enregistré 21 nouveaux cas du covid-19 durant cette semaine écoulée faisant au total 466 cas depuis son apparition en mars dernier. (Source : RPA)

-Rentrée scolaire 2020-2021, ce lundi. Libérât Ntibashirakandi porte-parole du mouvement MAP-Burundi s’insurge contre cette rentrée jugée hâtive. Il craint une propagation à grande échelle du coronavirus du fait que les élèves étaient éparpillés un peu partout durant les vacances et que la pandémie a déjà touché presque tout le territoire national. (Source : La VOA)

Education :

-Les directeurs des différents établissements scolaires à régime d’internant se trouvant à Gitega demandent au ministère de l’éducation de leur octroyer les subsides afin qu’ils puissent nourrir les élèves. (Source : RTNB)

Société :

-Le boulevard Mutaga 2 situé au quartier Kinanira en Zone Musaga est de nouveau praticable depuis 4 jours. C’est un ouf de soulagement pour les usagers de cette route, ils disent que ça leur coûtait cher pour dévier le boulevard Mutaga. (Source : Journal Iwacu)

Monitoring des Médias par la RPA