Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 30 Juin 2020

Sécurité :

-Le Rwanda demande que le groupe d’hommes armés qui a mené l’attaque sur son territoire à Ruheru la nuit de ce samedi à dimanche soit jugé par la justice burundaise ou à défaut par la justice rwandaise. (Source : RPA)

Politique :

-Le président du parti Cnl Aghaton Rwasa dénonce l’exclusion totale de l’opposition y compris son parti dans l’actuel gouvernement d’Evariste Ndayishimiye. Il indique que le gouvernement ne représente même pas valablement le parti au pouvoir car composé d’une petite poignée des gens au pouvoir. (Source : La VOA)

-Lors de son discours à la nation, le président Evariste Ndayishimiye a promis la gratuité des soins de santé à 100% aux retraités depuis ce 1er juillet 2020. C’était ce 30 juin, à la veille du 58ème anniversaire de l’Indépendance du Burundi. (Source : RPA)

Justice :

-Le Tribunal de grande instance de Bururi a prononcé dans un procès en flagrance une peine à perpétuité et une amende de 15 millions de francs burundais au policier Batungwanayo, responsable du meurtre de feu Méthode Nzeyimana, un Imbonerakure de la colline Burarana, commune et province Bururi assassiné le 21 juin dernier à 20 heures. (Source : Radio Inzamba)

Santé :

-Le président Evariste Ndayishimiye a reconnu que la situation du coronavirus est très inquiétante au Burundi. C’était à l’occasion de prestation de serment des membres du nouveau gouvernement ce 30 juin à Kigobe. Par la même occasion, il a promis que son gouvernement s’engage à lutter contre la pandémie. (Source : Journal Iwacu)

-Les réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie exigent le vaccin contre la rougeole. Une maladie qui sévit dans ce camp depuis un certain temps avec plus de 350 cas recensés récemment par Médecins sans frontière.  (Source : SOS Médias Burundi)

Société :

-Les réfugiés burundais au Sud du Rwanda qui exercent le commerce pour subvenir à leurs besoins indiquent qu’ils enregistrent d’énormes pertes pendant cette période du coronavirus. (Source : Radio Inzamba)  

-La représentation du HCR en Ouganda interpelle ses partenaires à vite débloquer les financements pour éviter la famine chez les réfugiés. Cet appel intervient au moment où les stocks disponibles seront épuisés fin de ce mois de septembre. (Source : SOS Médias Burundi)

-Le Burundi risque une explosion démographique si rien n’est fait pour arrêter ce phénomène. Selon l’Institut technique des statistiques du Burundi, ISTEBU, le pays enregistre 300 mille naissances par an. (Source : RPA) 

Monitoring des Médias par la RPA