Burundi : Les Nouvelles de chez Nous du 23 Juillet 2020

Sécurité :

-5 jeunes Imbonerakure accusés de collaborer avec un groupe armé parlant le kinyarwanda basé dans la Kibira ont été arrêtés par la police en commune Mabayi, province Cibitoke et conduit vers Bujumbura. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l’homme :

-Deux étudiants de l’Université du Burundi sérieusement tabassés par un groupe d’étudiants Imbonerakure dans la nuit du jeudi 16 juillet dernier qui sèment le bon et le mauvais temps au campus Mutanga ; restent délaissés à eux-mêmes dans un état critique, une semaine après. (Source : Journal Iwacu)  

-En commune Kiremba, province Ngozi, plus de 110 membres de l’opposition essentiellement du parti Cnl sont en détention arbitraire depuis la période électorale tandis que d’autres sont en cavale fuyant la persécution des Imbonerakure et des administratifs locaux. En province Rumonge, 66 personnes dont 7 militants du Cnl arrêtées avant les élections sénatoriales croupissent toujours dans les cachots dans des mauvaises conditions hygiéniques malgré le risque du coronavirus. (Source : SOS Médias Burundi)

-Encore 5 réfugiés burundais du camp de Mtendeli en Tanzanie enlevés par un groupe d’hommes armés dont certains en tenue policière tanzanienne la nuit de ce mercredi à jeudi faisant un total d’une centaine de réfugiés burundais kidnappés dans les 3 camps de ce pays. (Source : RPA)

Politique :

-Dans un communiqué sorti ce jeudi, le parti Cnl demande la cessation de la persécution de ses militants et la libération des prisonniers politiques d’opinion. Le parti Cnl réitère sa détermination à poursuivre le processus électoral jusqu'à la fin malgré tout ce qui a caractérisé ce scrutin depuis le début à sa défaveur. (Source : Radio Inzamba

-D’après un sondage fait sur une population de 395 par la synergie des médias, (Radio Inzamba, RPA et la Télé Renaissance) les 15 ans du pouvoir de feu président Pierre Nkurunziza ont été marqués par des graves violations des droits humains, des détournements des biens publics et la détérioration des relations avec les pays voisins et la communauté internationale.

-Les candidats du principal parti d’opposition, le Cnl dénoncent d’être de plus écartés des prochaines élections collinaires. Sur la liste de 16 candidats des 22 collines de la commune Rutovu, aucun membre du Cnl retenu. Ils demandent à la CENI de les rétablir dans leurs droits. (Source : RPA)

Santé :

-345 cas de covid-19 sur 11.332 prélèvements depuis son apparition le 31 mars 2020 dont 270 patients guéris et un cas de décès est le bilan annoncé par le ministère de la santé publique. (Source : SOS Médias Burundi)

Economie :

-Le conseiller économique du gouverneur de la province de Cankuzo indique que les frontières de Gahumo à Mishiha et Gasenyi à Gisagara devraient fonctionner comme postes de douane à l’image de Kobero en province Muyinga afin d’atténuer les plaintes des commerçants achetant en Tanzanie. (Source : Radio Isanganiro)

Monitoring des Médias par la RPA