Burundi : Les Nouvelles de chez Nous des 20 et 21 Février 2021

Sécurité :

-Un corps d’un nouveau-né a été retrouvé sur la colline Kiremba, commune Gasorwe, province Muyinga. (Source : Radio Inzamba)

-Une femme a été tuée à la machette la nuit de ce jeudi sur la colline Buhayira, commune Murwi, province Cibitoke. Son mari qui se trouve être le présumé auteur a été déjà arrêté par la police. (Source : RPA)

-Deux personnes dont un burundais nommé Djuma ont été tuées à la fin de cette semaine dans une fusillade d’hommes qui n’ont pas été identifiés dans la ville d’Uvira, territoire du Sud-Kivu à côté des positions militaires congolaises. (Source : La VOA)

Justice :

-Deo Karenzo, membre du parti Cnl sur la colline Gitare, commune Nyamurenza, province Ngozi est incarcéré au cahot provincial de Ngozi depuis ce mercredi. Sa famille demande sa libération au moment où l’intéressé dénonce une arrestation arbitraire. (Source : SOS Médias Burundi)

Droits de l'homme :

-Emmanuel Nimpaye, âgé de 40 ans, père de 4 enfants, responsable de la jeunesse du parti Cnl en commune Rugombo, province Cibitoke est sans trace depuis 2 semaines. Il a été arrêté au marché de Rugombo le 5 février dernier par 3 Imbonerakure accompagné de l’AT de commissaire provincial. (Source : RPA)

Bonne Gouvernance :

-L’Olucome s’insurge contre la récente mesure du ministre de l’intérieur interdisant le commerce autour des marchés en mairie de Bujumbura qu’il qualifie d’illégale du fait que les intéressés payent régulièrement les taxes. Une persécution, selon cette organisation de défense des droits des citoyens. (Source : Journal Iwacu)

Santé :

-Le nombre de personnes atteintes de la covid-19 ne cesse d’augmenter. Plus de 240 personnes ont été testés positifs durant cette semaine écoulée. (Source : RPA)

Environnement :

-Plus d’une cinquantaine de maisons et beaucoup de champs de culture endommagés est le bilan malheureux des pluies torrentielles de ce jeudi en commune Kirundo. (Source : ABP Infos)

-Les habitants des zones Kamenge et Ngagara disent craindre les maladies des mains sales suite au déversement des eaux usés mélangées des excréments humains le long de la route venant du marché Kamenge jusqu’au quartier Ngarara. (Source : Journal Iwacu)

Société :

-Le HCR en collaboration avec la commission congolaise chargée des réfugiés procèdent un recensement des réfugiés burundais au camp de Lusenda. Les réfugiés burundais saluent ce recensement qui permettra que leurs enfants soient enregistrés comme membres de leurs familles et non séparés comme il en était avant. (Source : SOS Médias Burundi)

Monitoring des Médias par la RPA