Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les burundais réfugiés à Nakivale menacés par la famine

Les réfugiés burundais du camp de Nakivale en Ouganda craignent une éventuelle famine dans les prochains jours. Pour cause, une mauvaise récolte enregistrée cette saison, ainsi que la pandémie de coronavirus qui a empiré la situation des conditions de vie dans ce camp.

Ces réfugiés burundais du camp de Nakivale en Ouganda font savoir que la récolte pour cette saison culturale est de loin inférieure à celle des saisons antérieures. Le changement climatique ainsi que le mauvais voisinage des éleveurs seraient à l’origine de ces inquiétudes quant à leur avenir.

« Avec le soleil de plomb qui n’en finit pas, la récolte est très mauvaise. De plus, les éleveurs laissent leurs bétails dévorer nos cultures, surtout le manioc qui est notre aliment de base. Il en va de même pour le haricot et le maïs. Nous essayons de nous débrouiller pour le moment, mais on craint prochainement une famine.» Explique un de ces réfugiés.

Pire encore, ces réfugiés ne sont plus autorisés à s’aventurer hors du camp pour suite à la pandémie du Covid-19, ce qui fait qu’ils ont de plus en plus du mal à joindre les deux bouts du mois. Sans parler du fait que le HCR vient de revoir à la baisse leur ration alimentaire. D’où leur peur d’être à tout moment frappés par la famine.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 544 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech