Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le haricot de plus en plus introuvable au Nord du pays

Pénurie de haricots au chef-lieu de la province Kayanza depuis plus de trois semaines. Même le peu qui est disponible sur le marché se vend à un prix exorbitant, au grand désarroi de la population.

Dans les boutiques  de la ville de  Kayanza, tout comme au marché de Kayanza, il est actuellement difficile de trouver les haricots.  Seuls les haricots mi-frais mi-secs en provenance de la province Kirundo sont vendus  à 1500 Francs burundais le kilogramme.

 Initialement vendu à 1 100 Francs, le kilogramme revient aujourd’hui à 2 000 ou 2 500 Francs, du moins là où on en trouve encore. Les habitants de Kayanza expliquent que cela serait dû au soleil accablant des derniers mois. Ces habitants ajoutent que si la situation persiste,  il y a risque d’être frappé par la famine.

 Toujours au nord du pays, cette fois-ci  en province Kirundo, ces derniers jours, le haricot  se vendait à 2000 Francs burundais le kilogramme,  mais, pour le moment, il s’achète au prix normal de 1000 Francs.

Dans cette province, les responsables administratifs demandent à la population de ne pas gaspiller leur récolte, plutôt de la conserver dans des greniers communautaires afin de préserver les semences.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 126 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech