Petit à petit, les burundais prennent conscience de l’importance du masque dans la lutte contre la Covid-19

Le port de masque pour tous les conducteurs qui assurent le transport des personnes et des marchandises est obligatoire depuis ce mercredi 13 janvier 2021 en mairie de Bujumbura. Cependant, cette mesure n’a pas été respectée par tous. Certains conducteurs ont travaillé sans masques alors que la mesure a été mise en place par le gouvernement burundais dans le but de lutter  contre la propagation de la Covid-19.

Depuis le matin de ce 13 janvier, le constat est que ceux qui font le transport en commun, leurs convoyeurs, de même que les chauffeurs des taxis moto avaient répondu massivement à l’appel du port de masque. Dans différents endroits de la mairie de Bujumbura, les chauffeurs, tout comme certains passagers, portaient le masque. ‘’C’est une mesure qui est en train d’être respectée par tous. Ce ne sont pas uniquement les chauffeurs et les taxis moto qui sont concernés. Même les rabatteurs s’y sont conformés. Une amende est infligée à quiconque s’y soustrait. Les sanctions peuvent même aller jusqu’à l’emprisonnement.’’  Témoigne cet habitant.   

Toutefois, certains chauffeurs semblent ne pas encore réaliser la gravité de la situation. Mais la police s’emploie à leur faire entendre raison. ‘’ Il y a ceux qui n’ont pas encore pris conscience de la nécessité du port du masque. Mais la police leur fait payer une amende de 50.000 francs burundais pour leur faire comprendre que ce n’est plus un jeu.’’

La décision exigeant le port de masque pour ceux qui font le transport en commun est tombée ce mardi 12 janvier. Le gouvernement l’a prise suite à l’envolée du nombre de cas positifs à la covid-19 au Burundi. Pour les usagers de ces moyens de transport public, le port du masque sera obligatoire à partir de ce jeudi 14 janvier. Et le constat est que les burundais prennent petit à petit conscience du danger. En témoigne certaines personnes de différentes communes de la mairie de Bujumbura qui ont déjà commencé à porter les masques.