Mesures barrières contre Covid-19 n’est plus une préoccupation à l’aéroport de Bujumbura.

Relâchement dans le respect des mesures contre la Covid-19 à  l’aéroport international de Bujumbura. Les voyageurs en provenance de l’étranger sont accueillis librement par leurs familles sans se soucier des gestes barrière préconisés dans la lutte contre cette pandémie. Un comportement qui inquiète la population au moment où le covid-19 se propage à grande échelle dans tout le pays.

La        prévention contre la pandémie à covid-19 semble ne plus être une préoccupation à l’aéroport Melchior NDADAYE de Bujumbura. Cela se manifeste à travers le comportement du personnel prestant à cet aéroport, les voyageurs ainsi que ceux qui s’y rendent pour  accueillir les leurs en provenance de l’étranger.

Au moment où le lavage des mains, le port de masque et le respect de la distanciation sociale font partie des gestes barrières les plus recommandés dans la prévention contre la covid-19, aucune de ces mesures n’est appliquée à l’aéroport Melchior NDADAYE. 

Une fois arrivé à cet aéroport, on peut constater que le lavage des mains n’est pas une préoccupation majeure, le port de masque se fait à volonté que ce soit par les voyageurs en provenance de l’étranger mais aussi par les familles qui viennent les accueillir. De plus, les gens ne respectent pas la distanciation sociale et certains s’embrassent même sans aucun souci comme s’ils ignoraient la présence de la pandémie à Covid-19.

A côté de cela, ces nouveaux arrivants se dirigent directement dans leurs familles sans même attendre les résultats des tests de covid-19, étant donné que la mesure de mise en quarantaine pour les voyageurs en provenance de l’étranger a été supprimée au Burundi.

Les sources de la RPA à l’aéroport Melchior NDADAYE révèlent que parfois les résultats de ces tests trainent. Ce qui fait que certains de ces voyageurs ne les reçoivent pas et continuent ainsi leur séjour au pays sans être au courant de leur état de santé.

Plus d’un s’inquiète de cette négligence des autorités qui devraient prendre les devants dans la sensibilisation de la population.