La covid-19 inquiète les réfugiés du camp de Nduta en Tanzanie

Les réfugiés Burundais du camp de Nduta en République unie de Tanzanie s’inquiètent d’une maladie qui s’observe dans ce camp, depuis à peu près deux mois. Ces réfugiés craignent qu’il s’agisse du corona virus, les malades présentent les signes cliniques de la pandémie de Covid-19.

C’est au début du mois de janvier que la maladie aux symptômes de la Covid-19 s’est déclarée au camp des réfugiés de Nduta en Tanzanie. Les réfugiés sont inquiets. ‘’ Cette maladie a des signes comme ceux de la Covid-19 parce que l’on parle souvent de ces signes à la radio. Nous avons vraiment peur car beaucoup des réfugiés ici dans le camp soufrent de cette maladie ‘’, a déclaré un de ces refugies du camp de Nduta.

L’inquiétude est d’autant plus grande que ces réfugiés Burundais ne sont pas autorisés à faire le dépistage à la Covid-19. ‘’ Le personnel de l’ONG MSF nous soigne mais il ne peut pas nous faire des tests à la Covid-19. C’est interdit de le faire ici au camp. Vous savez même que les autorités nient l’existence de cette pandémie dans ce pays ‘’, a déploré un autre réfugié du camp de Nduta.

Ces réfugiés pensent qu’il s’agit bel et bien de la Covid-19 parce que la plupart de leurs camarades qui se rapatrient sont testés positifs. ‘’ Il y a des informations qui nous parviennent selon lesquelles la plupart des réfugiés de Nduta qui retournent au Burundi sont testés positifs à la Covid-19. Nous sommes vraiment inquiets.’’, s’inquiète toujours un des réfugiés du camp de Nduta. 

Dans une réunion tenue ce vendredi 12 février, le chargé de la santé dans ce camp de Nduta a affirmé qu’il s’observe une maladie respiratoire caractérisée  également par une toux sèche mais qu’elle est due au changement climatique étant donné que la pluie était abondante ces derniers jours dans cette localité.