Intensification des combats entre rebelles et forces régulières

Des combats sont toujours signalés en province Rumonge entre des groupes armés et les militaires burundais. Ce dimanche 13 septembre, des combats ont eu lieu dans les communes de Burambi et Bugarama. Selon les habitants, deux rebelles auraient été tués dans ces affrontements.

Le matin de ce dimanche 13 septembre, des crépitements d’armes se sont fait entendre dans la localité de Mashoro sur la colline Gisagazuba, zone Maramvya, commune Burambi en province de Rumonge.

Selon la population locale, des combats se déroulent actuellement dans les communes Rumonge et Bugarama.

’Entre les communes Bugarama et Burambi, plus précisément dans la localité appelée Ruzibazi, il y a eu des combats depuis le matin jusqu’à maintenant. Des crépitements d’armes se font entendre. Ces combats opposent les militaires aux groupes armés. La situation est compliquée.’

Les combattants en question, révèlent les habitants de Gisagazuba en zone de Maramvya, appartiendraient au mouvement RED-TABARA. Nos sources poursuivent en disant qu’il a eu des morts côté rebelles. Et ces habitants d’ajouter qu’un Imbonerakure du nom de Marius Ndikumwenayo a été blessé lors de ces affrontements. Cette instabilité aurait provoqué un climat de méfiance au sein de la population.

’Certaines personnes essaient d’entamer des discussions pour amener les gens à s’ouvrir et à se faire à nouveau confiance, mais la cohésion n’y est plus. Tout le monde soupçonne son voisin d’être à l’origine de ces attaques.’’

A titre de rappel, ce samedi soir, des affrontements ont eu lieu sur la colline Muhuzu en province de Rumonge.

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre les deux portes paroles de l’armé et de la police, ni celui du mouvement RED-TABARA.