Destruction d’engins explosifs à Kirundo

La détention illégale des armes à feu par la population est toujours signalée dans la province Kirundo. Plus de 80 grenades collectées sur une période de trois ans ont été détruites ce mardi 02 mars par la police. Les autorités administratives demandent  à la population de remettre ces armes pour éviter qu’elles ne continuent de causer des dégâts.

Assistée par l’administration et la police de la protection civile, la police de la sécurité publique a procédé dans l'après-midi du mardi 02 mars à la destruction de 89 grenades entre les collines  de Shinge et Rugero en commune et province de Kirundo. Ces armes explosées ont été saisies dans une période de trois à quatre ans, selon les instances de sécurité en province Kirundo.

Le gouverneur de la province Kirundo, Albert Hatungimana, indique que ces grenades ont été découvertes surtout dans les champs de cultures des particuliers, dans les latrines, mais également dans des ménages.

A cette occasion, le gouverneur Albert Hatungimana a demandé à la population de sa province d'être vigilante et surtout de collaborer avec les autorités pour mettre la main à ces armes explosives. Albert Hatungimana a exhorté la population à dénoncer quiconque serait en possession d'une arme à feu. Pour finir, il a conseillé les détenteurs d’armes à feu de les remettre de leur gré.