Des administratifs menacés de mort par les membres du parti au pouvoir

Certains administratifs à la base de la colline Nyange-Bushaza située en commune et province Kirundo alertent sur leur sécurité. Accusés de passer outre les injonctions leur données par les responsables du parti Cndd-Fdd, ils ont été menacés de mort par les Imbonerakure dudit parti.

Les deux administratifs menacés sont Chantal Nahimana et Jean-Bosco Nahiyayezu. Comme mentionnée sur la correspondance adressée au procureur de la République en province Kirundo, ces derniers lui ont fait part de leurs préoccupations quant à leur sécurité. Et pour cause, comme mentionnée dans ladite missive dont la RPA a pu se procurer la copie, le nommé Elias Nkurunziza, chef de la colline Nyange-Busoro ainsi que le responsable des Imbonerakure du parti Cndd-Fdd en commune Kirundo nommé André Minani, ont juré d’assassiner les deux administratifs à la base. Le message de mise en garde, lit-on toujours dans cette correspondance, leur a été transmis par le responsable du parti Cndd-Fdd au niveau communal.

Les informations en possession de la RPA révèlent que Chantal Nahimana et Jean-Bosco Nahiyayezu sont victimes d’avoir dénoncé les différents abus, entre autres les passages à tabac, les emprisonnements abusifs sans parler des assassinats, dont sont victimes les habitants de la place.

Le responsable des Imbonerakure de la commune Nyange-Bushaza ainsi que le chef de ladite colline sont également accusés d’intimider tous les prétendants au poste de chef collinaire.

Inquiets pour leur sécurité, les deux administratifs à la base ont alors choisi de saisir le procureur de la république pour qu’il leur accorde une protection avant qu’il ne soit trop tard.

Contacté à propos, Gérard Niyokindi, procureur de la République en province Kirundo s’est refusé à tout commentaire arguant qu’il ne pouvait pas s’exprimer sur les ondes de la RPA.

Dans l’entre-temps, cette correspondance a également été transmise au gouverneur de la province kirundo, à l’administrateur de la commune Kirundo ainsi qu’au commissaire provincial de police à Kirundo.