Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Ngozi : Les Imbonerakure patrouillent en imperméables de la police à Kanyami

novembre 23, 2016 0 2719
Rate this item
(0 votes)
La population du quartier Kanyami de la commune et province Ngozi se dit inquiète des patrouilles faites par les jeunes imbonerakure armés de gourdins. Cette population dit que les imbonerakure tabassent les membres de l’opposition à leur passage.
 
Ces patrouilles se font tous les jours par les imbonerakure armés de gourdins et vêtus d’imperméable de la police. 
 
Un témoin rapporte qu’il a reconnu personnellement certains de ces imbonerakure : « La nuit vers 23 heures, j’ai vu Bosco Ndayishimiye surnommé Kinuma fils de Fupi et natif de la commune Nyamurenza. Il était avec Claude, chef des imbonerakure à l’université de Ngozi. Ils ont patrouille toute la nuit avec les imperméables policiers dans les quartiers Kanyami, Rubuye et Swahili .Tout le monde les a vus », précise cette source.
 
Bosco Ndayishimiye connu sous le sobriquet de Kinuma aurait demandé personnellement ces imperméables au Président du sénat Révérien Ndikuriyo lors de sa visite dans la commune Nyamurenza. Il argumentait que ces imperméables seraient destinés « à se protéger contre la pluie pendant leurs patrouilles ».
 
Ces imbonerakure marchent en groupe de 6 à 15 personnes pendant la nuit, poursuivent des sources à Ngozi. Lorsqu’ils rencontrent des membres des partis de l’opposition sur leur chemin, ils les passent à tabac durant toute la nuit. Cette situation s’est aggravée durant la semaine dédiée au combattant du CNDD-FDD où les imbonerakure étaient mobilisés pour soi-disant « se prévenir contre les attaques des Mujeri », à savoir les opposants au troisième mandat du Président Nkurunziza.
 
« On ne peut pas être tranquille car ils se promènent avec des gourdins. Nous avons peur qu’ils nous tabassent, nous qui ne sommes pas du parti au pouvoir et qui ne partageons pas les mêmes idées. Dans la semaine dédiée au combattant, tout le monde était mobilisé ; ils appellent les ‘’zoulous’’ à être vigilants pour ne pas être surpris par les ‘’mujeri’’ », ajoute une source.
 
L’administrateur de la commune Ngozi Rajabu Songambere nous a répondu qu’il ne peut donner aucune information au magazine HUMURA de la RPA. Le commissaire provincial de la police à Ngozi, Abraham Bigirindavyi, nous a raccroché au nez.
 
Ces patrouilles qui se font dans le quartier Kanyami de la ville de Ngozi se font également dans toutes les provinces du nord du pays.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 206 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech