Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Un administratif à la base transforme un robinet public en un robinet privé.

Un administratif à la base au quartier Ruziba de la zone Kanyosha est accusé de transformer un robinet public en une propriété privée. Il donne l’eau en premier à ceux qui lui versent des pots-de-vin.

Cet administratif est prénommé  Henry et il est chef de 10 ménages de la localité appelée Uwingare du  quartier Ruziba de la zone Kanyosha en Mairie de Bujumbura. Les habitants l’accusent d’exiger de l’argent à de nouveaux habitants qui viennent s’approvisionner en eau sur le robinet public offert par la paroisse de Ruziba. « Au fait ce robinet a été offert à la population par la paroisse Ruziba. La parcelle de cet administratif est proche de ce robinet et la paroisse lui a confié les clés de ce robinet. Il profite de cette confiance pour mentir aux nouveaux habitants de la localité qui déménagent en nombre important ces derniers jours qu’ils doivent lui donner 6000 francs burundais pour puiser de l’eau. Il leur dit que c’est une décision de la paroisse et ces gens lui donnent ces sommes », révèle un des habitants.

Certains ménages se sont déjà abonnés chez cet administratifs afin d’obtenir facilement de l’eau. Celui qui n’est pas dans ce circuit peine pour en avoir. « Il a instauré également un système d’abonnement. Certains ménages lui payent mensuellement et lui donnent des bidons qu’il doit remplir chaque jour. Ces ménages viennent plus tard récupérer leurs bidons remplis d’eau. Certains ménages donnent par mois un montant de 100 milles, 80 milles, 200 milles et j’ai même entendu qu’il y aurait une personne qui donne 250 milles francs burundais. Et ces ménages doivent obtenir de l’eau en premier le matin. Si tu ne lui donnes rien à la fin du mois, tu peux avoir de l’eau aux environs de midi où même après », ajoute- t- il.

Ces habitants indiquent qu’ils ont essayé d’être entendus  par la paroisse Ruziba qui a offert ce robinet public mais qu’ils n’ont pas encore été reçus. Ils demandent aux supérieurs hiérarchiques de cet administratif de suivre de près cette situation.

Joint au téléphone, ce prénommé Henry a raccroché après lui avoir demandé sa réaction sur les accusations de ces habitants. Le chef du quartier Ruziba, Omer Nkurunziza, quant à lui, a indiqué  que les propos des habitants sont mus par la jalousie contre Henry.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 162 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech