Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les administrateurs de Rugombo de mèche avec Cogerco pour spolier la population.

Les administratifs de Rugombo sont accusés par certains habitants de Rukana  II d’être de mèche avec la Compagnie de Gérance de Coton (COGERCO) dans la spoliation de  leurs terres. Cette population pointe du doigt  l’administrateur de la commune Rugombo  de vouloir lui aussi s’emparer d’une partie de ces terres.

Ces habitants de la colline Rukara 2  spoliés par la COGERCO  accusent l’administration locale de ne rien faire  pour les rétablir dans leurs droits. Ils se plaignent que les agents de  la COGERCO détruisent leurs plantations sous la supervision des militaires. « La COGERCO  est  en train d’élargir  ses terres  sur  aval  de l’administration. Nous avons constaté que l’administration a une part de responsabilité dans ce dossier car,  ce sont les militaires de la position de la deuxième avenue qui ont assuré la sécurité des agents qui ont détruit nos plantations.  Aucune autorité ne s’est présentée sur les lieux. Ils ont détruit toutes les plantations de bananes  et palmiers. Nous pensons que les administratifs soutiennent ce projet », se plaint un des habitants.

Les 25 familles expropriées de leurs parcelles à Rugombo depuis  mardi  dernier affirment que  l’administrateur de cette commune fait  la sourde-oreille tout en espérant d’y gagner quelques hectares. « L’administrateur de la commune Rugombo a réclamé lui aussi 8 hectares de nos parcelles. Ça se comprend  donc très bien que nous n’avons pas de secours  car ce sont  nos  autorités  qui nous enfoncent », a révélé un autre habitant. 

La rédaction a essayé de  joindre l’administrateur de la commune  Rugombo, Gilbert Manirakiza,  mais en vain.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 100 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech