Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le sucre à Matana, une poule aux œufs d’or pour les administratifs

 Le sucre à Matana, une poule aux œufs d’or pour les administratifs

Le secrétaire permanent de la  commune Matana  de la province Bururi est accusé par les habitants de cette commune de distribuer  le sucre par favoritisme. Ils  demandent que cette autorité soit suivie de près afin d’éviter toute malversation.

La personne pointée du doigt par les habitants de Matana s’appelle Jean Claude Matore. Secrétaire permanent de cette commune, ce dernier est accusé de favoritisme dans la distribution du sucre, en plus de détourner une certaine quantité. Le cas le plus illustratif est celui de la récente distribution où les habitants n’ont eu que quelques dizaines de Kilogrammes à partager entre une centaine de personnes. ’Le sucre qu’ils distribuent est de loin inférieur à la quantité obtenue. Le secrétaire communal permanent nommé Jean Claude Matore ne nous donne qu’un quart du sucre distribué et le reste du sucre gardé dans les stocks se volatilise. Pire encore, il a donné 50 Kg et a ordonné de distribuer cette quantité infime à 100 personnes.’’ Se lamente un des habitants de Matana qui s’est confié à la RPA.

Nos sources dans cette localité font savoir que même les établissements scolaires qui devraient bénéficier du sucre n’ont pas cette fois-ci été servi alors que l’approvisionnement s’est passé comme à l’accoutumée. ‘’ Ceux qui ont la chance d’avoir ce sucre, partagent un kilo à deux. Aussi, nous étions habitués à s’inscrire sur les listes destinées aux fonctionnaires pour avoir le  sucre sans délaisser notre travail et aller faire la queue comme les autres. Mais aucun d’entre nous n’a été servis, et même le sucre destiné à 15 établissements  scolaires de la place s’est volatilisé.’’ S’indigne cet autre habitant qui nous a certifié que tout ce sucre se retrouve sur le marché noir où il est vendu à un prix exorbitant par la même autorité administrative.

Contacté par la rédaction de la RPA à propos de ces grognes, Dieudonné Nkunzimana, administrateur de Matana,  a refusé de s’exprimer sur nos ondes « les ondes des médias non reconnus par Gitega ». A-t-il dit.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 259 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech