Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

La politique de démolition des maisons anarchiques dévoile le mensonge du Cndd- Fdd.

La population de différentes localités du pays dénoncent le régime CNDD-FDD d’appliquer le deux poids deux mesures dans la démolition des constructions anarchiques. En province de Ngozi les bâtiments du parti au pouvoir construits anarchiquement ne sont pas démolis au moment où ceux appartenant aux habitants ont déjà été détruits.     

Dans sa descente en province Ruyigi, Gélase Ndabirabe, le président de l’assemblée nationale est revenu sur les démolitions en cours des constructions anarchiques. Des sanctions ont été énumérées par cette autorité, il s’est beaucoup penché sur le paiement par la population des moyens utilisés par l’Etat en démolissant leurs constructions anarchiques. « Le président de la République n’a pas prêté serment pour développer des gens qui ont construit anarchiquement dans des voiries, en aucun cas. Il y a des gens qui ont construit anarchiquement tout en pensant qu’ils n’auront pas de soucis. Si tu n’as jamais pensé à démolir de ton propre gré, gare à toi. L’Etat viendra démolir mais tu payeras des indemnités de dédommagements à l’Etat. Tu vendras même ton autre parcelle pour payer à l’Etat et là tu auras raisonné dans quel sens vraiment ? », s’est révolté Gélase Ndabirabe 

 

Après ces propos du président de l’assemblée nationale, la RPA a fait le tour de différentes localités de la province Ngozi pour se rendre compte de l’état d’avancement de ces démolitions. Force est de constater que certaines constructions anarchiques n’ont pas été touchées. Un constat qui laisse des doutes chez les habitants de la dite province. On citera par exemple des permanences du parti CNDD-FDD qui n’ont pas encore été démolis. C’est le cas de la permanence de ce parti situé dans la localité appelée Mu Giswahili, en bas du marché central de Ngozi, plus précisément au quartier Shikiro. Une autre permanence de ce parti construite anarchiquement est située sur la colline Kinyana sur la route Kayanza-Ngozi. Sur cette même colline de Kinyana se trouve également le bureau du chef collinaire qui avait même été marqué comme maison à démolir il y a un mois mais qui ne l’est toujours pas, nous ont indiqué certains militants du CNDD-FDD. L’autre permanence du CNDD-FDD construite anarchiquement se trouve en bas du centre CDFS Ngozi située en bas du palais présidentiel de Ngozi. La RPA a pu également constatée qu’une autre permanence du parti au pouvoir situé tout près du stade Muremera sur la route menant à la radio Umuco FM, dans les environs de l’université de Ngozi, n’a pas encore été démolie. Ainsi, la population continue de demander si cette mesure de démolition sera oui ou non appliquée à tout le monde sans exception comme les autorités ne cessent de clamer haut et fort.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 220 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech