Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Evariste Ndayishimiye viole la constitution et les autres textes en matière de syndicats

Le président de la république du Burundi  ne cesse d’entreprendre des actions qui visent à museler  les syndicats. Dans son bulletin UMWIDEGEMVYO  no 3,   la coalition  burundaise des défenseurs des droits humains, CBDDH, indique que par de tels actes le président de la république viole non seulement la  constitution mais aussi les dispositions pertinentes des instruments nationaux et internationaux en matière des  droits syndicaux.

 Parmi les exemples   de tentative de  violation   des droits syndicaux cités par la CBDDH dans son bulletin UMWIDEGEMVYO figure celui des propos très menaçants  du président de la Republique  à l’endroit des enseignants.

Selon  la CBDDH, le président est allé jusqu’à dire le 27 Janvier 2022 lors de la prière organisée chaque dernier jeudi du mois par le parti CNDD-FDD que si les enseignants  venaient à déclencher le mouvement de grève devront s’attendre à être giflés par les parents des élèves.

De plus, le président Ndayishimiye  n’a pas manqué de proférer des menaces plus lourdes à l’endroit de ces syndicalistes en les accusant de financer le terrorisme .Une  accusation extrêmement grave qui,  selon la CBDDH, cache mal la démarche du gouvernement de mettre un frein au fonctionnement des syndicats et de restreindre tous les droits et libertés des citoyens pour prévenir des soulèvements.

La  CBDDH rappelle que des menaces similaires ont été proférées à l’endroit du syndicat de l’ONATEL et de ses représentants au mois de septembre 2021. Ce jour-là, le président Ndayishimiye les a accusés d’être responsables de la faillite de cette société para- étatique de télécommunication. La menace est tombée  alors que le personnel réclamait des arriérés de salaires.

Cette tentative de museler les syndicats viole toutes les dispositions pertinentes des instruments nationaux et internationaux en la matière. A titre illustratif, la CBDDH cite la constitution burundaise du 07 juin 2018 en son article 37 alinéas premiers.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 136 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech