Un enseignant écroué au commissariat de Gitega pour sévices corporels envers ses élèves

Un enseignant de l’ECOFO Ngobeke de la zone Mubuga en commune et province Gitega est accusé par les parents des élèves de cette école d’avoir exagérément puni ses élèves jusqu’à ce que certains soient blessés. Ces parents demandent que leurs enfants soient soignés et que cet enseignant réponde de ses agissements.

Cet incident s’est passé mardi dernier à l’école fondamentale de Ngobeke. Selon notre source, une trentaine d’élèves de la 4ème année ont été exagérément punis pour n’avoir pas intériorisé la leçon de français que leur dispensait leur professeur. Il s’agissait de la conjugaison, poursuit la même source. Frustrée de voir que ses élèves ne captaient rien de ce qu’elle était en train de leur enseigner, l’enseignante Espérance Nzeyimana se serait emportée et a ordonné à ses élèves de marcher à quatre pattes dans la cours de l’école, une cours caillouteuse.

Même si ils ont beaucoup hésité, poursuit notre source, les élèves ont fini par s’exécuter. Comme résultat, bon nombre d’entre eux se sont retrouvés avec des genoux écorchés ou enflés.

Selon les informations en provenance des proches de cet enseignant, ce dernier ne nie pas avoir puni sévèrement ses élèves et indique avoir demandé pardon pour ça, après s’être engagée à payer tous les frais de soins y relatifs.

Les informations en possessions de la RPA font savoir que cet enseignant a été arrêté le matin de ce dimanche puis conduit au commissariat communal de Gitega.

De leur côté, les parents de ces élèves demandent que leurs enfants soient soignés jusqu’à la guérison totale et que cet enseignant soit puni conformément à la loi.