Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Pléthore d’élèves et manque du matériel didactique à l’école fondamentale de Busoro.

L’école fondamentale de Busoro en zone Kanyosha de la commune Muha en Mairie de Bujumbura fait face à plusieurs problèmes. Le nombre pléthorique d’élève ainsi que l’insuffisance du matériel didactique sont les quelques problèmes soulevés  par le journal la voix de l’enseignant dans son article sorti ce 21 novembre.

L’école fondamentale de BUSORO est fréquentée par 4008 élèves et est localisée au bas des montagnes qui surplombent la ville de Bujumbura. Selon un article du journal la voix de l’enseignant, ces élèves sont repartis en 22 classes. Pour faire en sorte que tous ces élèves puissent avancer au même rythme, le directeur de cet école a créé 36 groupes d’élèves qui alternent les avant et après- midi.

Le problème relatif au nombre pléthorique d’élèves comme Alexis NDAYISHIMIYE, directeur de cette école, l’a affirmé à ce journal, ne permet pas à ces élèves de suivre convenablement en classe.

Un autre problème qui s’observe à cette école est lié à l’insuffisance d’enseignants. L’école a besoin de cinq enseignants suppléants qui puissent remplacer les enseignants titulaires en cas d’absence, précise le directeur dans ce journal.

Le directeur de l’école fondamentale de Busoro salut le geste du projet d’appui à l’amélioration des apprentissages en début de scolarité, PADESCO, qui a fourni du matériel scolaire notamment les fichiers des enseignants et les livres d’élèves. Cependant, ce matériel reste insuffisant suite au nombre pléthorique d’élèves, poursuit le journal. 

Alexis NDAYISHIMIYE a indiqué  qu’il a initié un programme d’étude matinale qui commence à 6 heures 30 minutes. Ce qui permet aux élèves qui n’ont pas pu réviser la matière la veille d’en profiter car les enfants qui fréquentent cet établissement sont issus des familles pauvres et sont obligés de vaquer aux activités génératrices de revenus après l’école afin de subvenir aux besoins fondamentaux au sein de leurs familles.

Suite à ces réformes d’encadrement, les résultats au Concours national de certification et d’orientation s’annoncent positifs. A titre illustratif, les résultats de la classe de la 9ème  sont passés de 35% pour l’année scolaire 2019-2020 à 63% pour l’année scolaire 2020-2021.

Pour pallier à tous ces problèmes, le directeur a indiqué au journal la voix de l’enseignant que l’école compte chercher des partenaires afin de pouvoir ériger un bâtiment en étages qui servirait de désengorgement des classes surpeuplées.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 255 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech