Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Ngozi : des enseignants en prison continuent de percevoir leurs salaires avec la complicité des autorités

Ngozi : des enseignants en prison continuent de percevoir leurs salaires avec la complicité des autorités

Le directeur de l’éducation en commune Ruhororo et le responsable du CNDD-
FDD dans la même commune sont pointés du doigt dans des pratiques de
détournements des fonds de l’Etat. Ils sont accusés de faciliter le déblocage des
salaires de deux enseignants membres du CNDD-FDD en détention depuis
plusieurs mois.
L’un des exemples illustratifs de ces détournements que dénoncent les membres
du parti CNDD FDD de Ruhororo, c’est le dossier d’un prénommé Innocent,
enseignant de l’école fondamentale Nyamugari 2. Militant du CNDD-FDD, il
vient de totaliser deux ans dans la prison de Ngozi.
Selon nos sources, à part que ses bulletins de notation sont confectionnés chaque
année alors qu’il est en détention, même son salaire est versé mensuellement.
Nos sources pointent du doigt Innocent NDAYISENGA, directeur de
l’enseignement en commune Ruhororo, Jean-Paul MANIRAKIZA, responsable
du parti CNDD-FDD dans la même commune et Mamerthe BIRUKUNDI
administrateur de Ruhororo. Ces autorités seraient impliquées dans ces
tricheries. « Moi, je suis un habitant de Ngozi mais aussi membre du parti
CNDD-FDD. Le responsable de l’enseignement en commune Ruhororo
Innocent NDAYISENGA, le responsable de notre parti Jean Paul MANIRAKIZA
et Mamerthe BIRUKUNDI notre administrateur collaborent dans des
magouilles. Je citerai le cas d’un enseignant qui vient de passer deux ans en
prison accusé d’escroquerie mais qui reçoit toujours son salaire. Un salaire
qu’il obtient grâce à ces trois autorités citées. Mais nous nous demandons si ce
salaire est donné en totalité à cet enseignant ou bien s’il est octroyé à quelqu’un
d’autre du parti CNDD-FDD. »
Le deuxième cas est d’un autre enseignant de la même commune nommé Pierre
NGENZEBUHORO. Lui aussi membre du CNDD FDD, il est détenu depuis
sept mois dans la prison de Ngozi pour une affaire de détournement de dix
millions de l’hôpital de Ruhororo. Notre source cite un autre enseignant qui
continuerait de percevoir son salaire chaque mois. « L’autre exemple est celui de
l’enseignant nommé Pierre NGENZEBURO qui est emprisonné depuis sept
mois dans la prison de Ngozi. Il a détourné dix millions de l’hôpital Ruhororo
en imitant la signature de ceux qui avaient l’accès aux comptes de l’hôpital.
Mais lui aussi, jusqu’aujourd’hui il reçoit son salaire sans aucun problème
alors qu’il est en prison. C’est la richesse du pays qui est volé toujours. »
La population de la commune Ruhororo réclame l’intervention des organes
habilités pour que ces autorités ne continuent pas à violer sciemment la loi pour
leurs propres intérêts.

La RPA n’a pas encore pu joindre Innocent NDAYISENGA directeur de
l’enseignement à Ruhororo, Jean MANIRAKIZA responsable du parti CNDD-
FDD dans ladite commune ainsi que Mamerthe Birukundi administrateur de la
commune Ruhororo.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 152 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech