Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Les lauréats des trois dernières années scolaires au Lycée communal de Rubimba n’ont pas encore leurs certificats de fin d’études.

Les élèves de l’ancien Lycée communal Rubimba en commune Kibago de la province Makamba réclament leurs certificats  de fin d’études secondaires. L’école a été  suspendue  en 2021 pour  mauvaise gestion et ces élèves ne savent plus à quel saint se vouer.

 Ces élèves qui réclament leurs certificats de fin d’études secondaires à l’ancien Lycée Communal Rubimba en commune Kibago de la province Makamba sont au nombre de 29.

Cet établissement scolaire qui a débuté ses activités  en 2009 a été suspendu en 2021 sur ordre du directeur communal de l’enseignement à Kibago accusé de mauvaise gestion. La première promotion de ceux qui réclament leurs certificats de fin d’études secondaires sont les lauréats de l’année scolaire 2018-2019 qui sont au nombre de13 élèves. Les 10 autres lauréats  sont de l’année scolaire 2019-2020 tandis que les 6 dernirs sont les lauréats de l’année scolaire 2020-2021. Ce parent d’élève à cette école dit que leurs enfants  sont  pour le moment dans la désolation. « Cette école a été suspendue alors que les certificats n’avaient pas encore été délivrés. Les élèves ont été dispersées. Certains ont fréquenté d’autres établissements proches ou lointains. Ce qui nous étonne  pour le moment est que ces élèves ne savent pas à quel saint se vouer. Le directeur communal leur dit qu’il suit de près cette situation. Il en est de même pour l’ancien directeur de cette école. Mais, nous voyons qu’ils ne fournissent  pas beaucoup d’efforts dans ce dossier. Ces enfants ne savent pas quoi faire. De toutes les façons, petit soit-il, ce certificat et le leur et il pourrait leur être utile. ».

Les parents d’élèves demandent au directeur communal de l’enseignement à Kibago de trouver une solution à ce problème dans la mesure  où c’est lui  qui a ordonné la fermeture de cet établissement. « Nous demandons que le directeur communal de l’enseignement  suive  cette question car nos enfants  sont eux aussi des enfants du pays. Comme c’est lui qui a pris la décision de suspendre cette école, il faut qu’il s’active  aussi  pour que les documents  de ces élèves soient disponibles. C’est dommage qu’un élève termine ses études  et qu’il manque de certificat», se plaint un des parents.

A ce propos, la rédaction de la RPA a tenté de joindre Elias NDIKUMANA directeur communal de l’enseignement  à Kibago, mais il est resté injoignable.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 145 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech