Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Le directeur de l’école fondamentale accusé de détourner un ordinateur.

Les parents des élèves qui fréquentent l’école fondamentale Buhayira de la commune Murwi en province Cibitoke demandent au directeur de cet établissement de rendre l’ordinateur qu’il s’est accaparé. Ces parents indiquent que cet ordinateur avait été octroyé par des bienfaiteurs dans le but de promouvoir l’éducation sur cette école. Depuis plus d’une année,  la dite machine a disparu.

Sylvestre SIBOMANA est le nom du directeur de l’école fondamentale de Buhayira en commune Murwi. Il est accusé par les parents des élèves de cette école d’avoir détourné un ordinateur qui avait été donné en 2016 par l’ONG War Child Holland pour aider les enseignants a bien dispensé les connaissances. Mais, comme l’indique un des parents, depuis plus d’une année, personne n’a revu cet ordinateur. Et si l’un d’eux ose demander où il est, le directeur de cette école lui lance des menaces, ajoute ce parent. « Cet ordinateur a été octroyé par l’ONG War Child Holland en 2016 et avait un programme qui aidait les enseignants à dispenser les cours dans les classes de primaire. Personne n’a su quand cet ordinateur est parti car il se trouvait dans le bureau du directeur de l’école. Par après, nous avons fait une réunion au cours de laquelle nous avons demandé où était l’ordinateur. Mais tous ceux qui ont posé cette question ont été considérés comme des ennemis du directeur,  Sylvestre SIBOMANA. Et par la suite, ils ont même reçu des menaces ».

Ces parents indiquent que même si Sylvestre SIBOMANA ne leur a pas communiqué où se trouve l’ordinateur, ils ont finalement su que le directeur l’a donné à son beau-frère nommé Vincent NIYONGABO qui l’utilise maintenant dans son travail au chef-lieu de la province Cibitoke. « Les personnes qui connaissent ce type d’ordinateur disent qu’il coûte entre 2 et 3 millions de francs burundais. Alors, après avoir mené nos enquêtes, nous avons constaté que le directeur l’a donné à son beau-frère qui l’utilise dans son commerce au chef- lieu de la province Cibitoke », révèle un des parents.

A ce propos,  la rédaction de la RPA nous avons  a essayé joindre Sylvestre SIBOMANA, le directeur de l’école fondamentale Buhayira, mais sans succès.

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech