Welcome to RPA   Click to listen highlighted text! Welcome to RPA Powered By GSpeech

Radio Publique Africaine
“La voix des sans voix”

Deux mois sans prêt-bourse, les étudiants de l’université du Burundi souffrent

Deux mois sans prêt-bourse, les étudiants de l’université du Burundi souffrent

Les étudiants de baccalauréat 3 dans différentes facultés de l’Université du Burundi  réclament  le prêt-bourse de 2 mois qui n’a pas encore été versé. Un retard qui affecte le quotidien de ces étudiants qui n’ont pas d’autres sources de revenus.

La tranche de prêt-bourse des mois de mai et de juin  2023 est la tranche jusqu’ici impayée et  que les étudiants de baccalauréat 3 dans différentes facultés de l’Université du Burundi réclament.  Ces étudiants font savoir qu’ils ont seulement perçu deux tranches depuis le début de cette année 2023, c'est à dire la tranche de  janvier, février et celle des mois de mars et avril, car une tranche couvre 2 mois. ‘’Nous sommes en train de réclamer la 3ème tranche couvrant le mois de mai et de juin parce que la tranche des mois de juillet et août n'est pas encore arrivée à son terme’’, expliquent-ils.

Ainsi, dans la vie quotidienne de ces étudiants de l’Université du Burundi, les problèmes se sont multipliés;  la plupart d’entre eux ne peuvent plus payer les loyers et ont des difficultés pour se nourrir étant très éloignés de leurs familles.

‘’C'est vraiment un sérieux problème pour un étudiant  de passer 2 mois sans pouvoir payer le loyer. Il arrive que même les bailleurs nous chassent  de leurs maisons’’, s’indignent ces étudiants qui ajoutent  que leurs familles , restées sur les collines natales, sont dans l’impossibilité de leur envoyer de la ration alimentaire avec les problèmes de carburant qui perdurent et qui rendent difficile et cher la circulation des personnes et le déplacement de différents produits .

Ces étudiants de l’Université du Burundi insistent auprès des autorités chargées de l’octroi du prêt-bourse de trouver une solution durable à ce problème  répétitif et  respecter le délai convenu, vu qu’elles savent très bien que ces étudiants n’ont pas d’autres sources de revenus pour survivre.

Faire un don

Nos journaux parlés

Qui est en ligne?

Nous avons 1415 invités et aucun membre en ligne

Click to listen highlighted text! Powered By GSpeech