Au Lyccée communal de Buhayira, le comité des parents indexé dans les détournements.

Les membres du comité des parents du Lycée communal de Buhayira sont accusés par d’autres parents de complicité dans le détournement des biens de cette école. Ces parents révèlent qu’ils sont souvent menacés quand ils soulèvent la question de la gestion opaque des biens dudit établissement. D’où ils demandent que ce comité soit dissout et remplacé.

Le comité des parents présidé par le nommé Michel MBAZUMUTIMA est celui qui est accusé par les parents des élèves du Lycée communal Buhayira d’être de mèche avec François HABONIMANA, directeur de ce Lycée,  dans le détournement des biens de cet établissement scolaire. Un des parents s’appuie  sur le fait que les membres de ce comité menacent souvent tous ceux qui osent donner leurs points de vue lors des réunions organisées sur ce lycée. «  A bien y réfléchir, il est clair que les membres du comité des parents dirigé par Michel Mbazumutima sont derrière tout ça. Souvent lors des réunions qu’il organise, il s’adresse à nous avec un ton dur et menaçant à chaque fois qu’on prend la parole pour exiger de la lumière sur la gestion des biens de l’école. Certains préfèrent alors se taire. A la fin de ces réunions, les membres du comité s’entretiennent à huis clos avec le directeur pour que personne ne puisse entendre leur conversation», révèle un des parents.

Un autre fait qui prouve que les membres de ce comité des parents ont une part de responsabilité dans la mauvaise gestion est que ledit comité refuse d’organiser des élections et vient de passer plus de 5 ans sans être remplacée. « Les membres du comité des parents ont, eux-aussi, une grande responsabilité dans le détournement de ces biens de l’école car, nous les parents avons souvent demandé que ce comité soit changé. Mais, ils ont refusé d’organiser des élections. Ils sont là depuis 2015.  Ce qui fait qu’ils n’ont pas été remplacés depuis 6 ans. Nous avons même demandé au directeur du Lycée de nous dire le délai limite qu’un comité des parents ne doit pas dépassé  mais, il a refusé de nous le dire. En somme, nous avons constaté que c’est pour qu’ils puissent continuer à commettre ces malversations sans que personne ne s’en aperçoive», révèle un autre parent.

Ces parents d’élèves du Lycée communal Buhayira ne cessent de  dénoncer le détournement des biens de ce  Lycée et de ceux de l’école fondamentale Buhayira par leurs directeurs respectifs mais ces derniers  n’ont jamais été inquiétés sous prétexte qu’ils sont affiliés au parti au pouvoir, le CNDD-FDD. Ces parents demandent donc au ministre de l’éducation de faire tout son possible pour résoudre les problèmes qui minent ces deux écoles.